1 min de lecture Évasion

Nantes : aidé par des complices, un homme interpellé s'évade de l'hôpital

Interpellé par la police pour un excès de vitesse et se plaignant de douleurs, un homme a été conduit au CHU de Nantes, d'où il s'est enfui avec l'aide de plusieurs complices.

Thomas Sotto RTL Soir Thomas Sotto iTunes RSS
>
Nantes : aidé par des complices, un homme interpellé s'évade de l'hôpital Crédit Image : Google Street View (capture d'écran) | Crédit Média : RTL | Durée : | Date : La page de l'émission
Gaétan Trillat et AFP

Un homme qui venait d'être arrêté par la police a réussi à s'enfuir du CHU de Nantes où il avait été conduit dans la nuit de jeudi 20 à vendredi 21 janvier, profitant de l'aide d'un groupe d'individus violents qui se sont introduits dans l'hôpital.

Jeudi soir, les policiers ont repéré une Mercedes roulant à vivre allure dans la ville, utilisant notamment une herse pour l'arrêter. Le conducteur de 23 ans a perdu le contrôle du véhicule et a été interpellé après avoir tenté de fuir. Le passager a également été arrêté.

Se plaignant de douleurs au ventre, le chauffard a été amené aux urgences du CHU de Nantes. Vers 1h du matin, des individus sont entrés dans l'hôpital et ont pris à partie des membres du personnel hospitalier et des personnes qui surveillaient le blessé dans un box de traumatologie. En outre, à l'extérieur du CHU, "une quinzaine d'individus ont protégé la fuite" de cet homme, qui fait par ailleurs l'objet de plusieurs fiches de recherche.

Un jeune homme de 21 ans, qui a pénétré dans le CHU pour protéger la fuite, a été placé en garde à vue, tout comme le passager du véhicule. Trois plaintes de fonctionnaires de police, dont l'un a été blessé au genou, ont été déposées ainsi que cinq par le personnel hospitalier pour violences.

À lire aussi
politique
Agression de Jérémie Bréaud à Bron : l'élu sous protection policière, annonce Darmanin

Dans un communiqué, l'Unsa-police a déploré "une fois de plus que des policiers soient blessés dans l'exercice de leurs fonctions à Nantes", estimant que les fonctionnaires ont été confrontés "à un commando qui n'a pas hésité à s'en prendre violemment aux policiers pour libérer l'un des leurs".

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Évasion Police Interpellation
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants