1. Accueil
  2. Actu
  3. Justice et faits divers
  4. Mort de Jérémie Cohen : deux jeunes hommes présentés à un juge pour "violences"
1 min de lecture

Mort de Jérémie Cohen : deux jeunes hommes présentés à un juge pour "violences"

Deux hommes vont être présentés à un juge d'instruction en vue de leur mise en examen, notamment pour "violences volontaires", après la mort de Jérémie Cohen.

Une voiture de police (illustration)
Une voiture de police (illustration)
Crédit : Julien Mattia / ANADOLU AGENCY / Anadolu Agency via AFP
Mort de Jérémie Cohen : deux jeunes hommes présentés à un juge pour "violences"
00:01:36
Thomas Prouteau - édité par Thibault Nadal

Deux mois après la mort de Jérémie Cohen, deux personnes ont été déférées ce jeudi 14 avril, en vue d'une mise en examen. Il s'agit de deux jeunes hommes qui s'étaient rendus d'eux-mêmes au commissariat, mardi. Ce que l'on sait, c'est qu'ils faisaient partie du groupe qui a agressé Jérémie Cohen, juste avant qu'il soit percuté par un tramway à Bobigny.

L'un d'eux pourrait être considéré comme directement responsable de sa mort, car il a participé aux coups qui ont immédiatement précédé la fuite de Jérémie Cohen. C'est en tout cas ce que considère le parquet de Seine-Saint-Denis. Le procureur requiert donc une mise en examen pour "violences volontaires ayant entrainé la mort sans l'intention de la donner".

En terme plus simple, cette qualification signifie qu'un lien de conséquence direct est établi entre l'agression de Jérémie Cohen et sa fuite en traversant les rails du tramway, qui a conduit à son accident mortel. C'est une qualification criminelle lourde, passible de la Cour d'assises et punie de 15 ans de prison. La décision doit être prise ce jeudi soir par le juge d'instruction en charge du dossier.

Une dizaine d'hommes toujours recherchée

L'autre homme devrait écoper d'une simple mise en examen pour "violences volontaires", car on apprend ce soir qu'il y a eu en fait deux agressions : la première étant déconnecté de l'accident. En garde à vue, les deux suspects ont affirmé qu'ils n'avaient fait que réagir à l'attitude de Jérémie Cohen, sans plus de précision. 

À lire aussi

L'enquête commence à peine parce qu'une quinzaine de personnes sont impliquées, et plus d'une dizaine sont toujours recherchées.

La rédaction vous recommande
À écouter aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/

Bienvenue sur RTL

Ne manquez rien de l'actualité en activant les notifications sur votre navigateur

Cliquez sur “Autoriser” pour poursuivre votre navigation en recevant des