1. Accueil
  2. Actu
  3. Justice et faits divers
  4. Mort de Jérémy Cohen : le cabinet d'Emmanuel Macron a appelé les parents du jeune homme
2 min de lecture

Mort de Jérémy Cohen : le cabinet d'Emmanuel Macron a appelé les parents du jeune homme

Le cabinet d'Emmanuel Macron a appelé les parents de Jérémy Cohen à la demande du chef de l'Etat. Il a également demandé à être tenu personnellement informé de l'avancée de l'enquête par le Garde des Seaux.

Emmanuel Macron, le 20 mars 2022
Emmanuel Macron, le 20 mars 2022
Crédit : Ludovic MARIN / POOL / AFP
Philippine Rouvière Flamand & AFP

Les parents de Jérémy Cohen ont été contactés lundi 5 avril par le cabinet d'Emmanuel Macron à la demande du chef de l'Etat. Le jeune homme avait été percuté par un tramway en février dernier après avoir été victime d'une violente agression. 

Le cabinet du président à tout d'abord parlé à la mère, puis au père de la victime "pour leur transmettre un message de compassion et leur faire savoir que dans le respect de l'indépendance de la justice, tous les moyens d'enquête seront mis en œuvre pour identifier les acteurs de cette agression et faire toute la lumière sur cette affaire," a indiqué l'Élysée, ajoutant qu'Emmanuel Macron a demandé au Garde des Seaux, Éric Dupond-Moretti, de le tenir personnellement informé des avancées du dossier.

Le 16 février dernier, vers 20 heures, Jérémy Cohen traversait les rails du tramway quand il a été percuté par une rame à Bobigny, en Seine-Saint-Denis. Il aurait été frappé par un groupe de jeunes avant de se faire percuter et est décédé dans l'ambulance. La famille de Jérémy Cohen a précisé à Radio Shalom que la victime souffrait d'un handicap non-visible.

Récupération politique

Depuis lundi, plusieurs candidats à la présidentielle évoquent le possible caractère antisémite de cette agression. Pour Marine Le Pen, candidate du RN, ce "pourrait être un meurtre antisémite" a-t-elle exprimé sur Twitter. Son rival, Eric Zemmour (Reconquête!), a lui aussi tweeté à propos de cette agression : "Est-il mort parce que juif ?".

À lire aussi

Le parquet de Bobigny n'a pas évoqué cette hypothèse dans son communiqué paru lundi. Plus tard dans la soirée, Gérald Cohen, le père du jeune homme, a expliqué sur BFMTV avoir "demandé à Eric Zemmour s'il pouvait nous aider dans le cadre de l'enquête". "Il a essayé de nous aider pour ne pas que l'enquête soit fermée ou étouffée", a-t-il ajouté.

Deux autres candidats à la présidentielle, Jean-Luc Mélenchon (LFI) et Yannick Jadot (EELV) ont demandé à ce que "toute la lumière" soit faite sur ce drame.

Une première enquête avait été ouverte pour déterminer les circonstances du décès. L'hypothèse que la victime n'ait pas été poussée, mais "ait traversée les voies du tramway pour échapper à ses agresseurs" a été prise en compte, comme l'a souligné le procureur de Bobigny Eric Mathais dans son communiqué. 

Le 29 mars, une information judiciaire a été ouverte du chef de "violences volontaires en réunion ayant entraîné la mort sans intention de la donner", a indiqué le procureur. 

La rédaction vous recommande
À écouter aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/