2 min de lecture Faits divers

Montbéliard : des policiers visés par des tirs de mortiers lors d’une perquisition

Des policiers ont été visés par des tirs de mortier d’artifice, mardi 13 octobre, alors qu’ils procédaient à une perquisition à Montbéliard (Doubs). Un homme d’une vingtaine d’années a été interpellé.

La police nationale (Illustration).
La police nationale (Illustration). Crédit : GERARD JULIEN / AFP
Florise Vaubien
Florise Vaubien et AFP

Une perquisition à Montbéliard (Doubs) a totalement dégénéré, mardi 13 octobre, dans la matinée. Les policiers ont été la cible de plusieurs tirs de mortiers d’artifice. Aucun blessé n’a été rapporté, selon une source policière qui a confirmé l’interpellation d’un des assaillants. 

La semaine dernière, des policiers avaient déjà été caillassés : ils avaient ciblé un garage où ils pensaient pouvoir trouver de nouveaux éléments dans le cadre des enquêtes relatives à des incidents survenus ces dernières semaines. Ils avaient retrouvé une arme de poing, des stupéfiants et une moto volée.

Alors que les forces de l’ordre attendaient un serrurier pour ouvrir le bâtiment, plusieurs personnes ont pris à partie les fonctionnaires. Ces derniers ont essuyé "des tirs de mortiers, des tirs tendus à 10 mètres, le tout à 10h00 du matin, en plein milieu du quartier, avec le marché à proximité", a relevé la même source. "Les jeunes voulaient certainement essayer de protéger les lieux", a-t-on ajouté.

La vente d’artifices interdite

L’arrivée de renforts a permis un retour au calme dans ce quartier sensible de Montbéliard. Un jeune homme d'une vingtaine d'années a été interpellé : il a été placé en garde à vue. Une enquête en cours doit désormais identifier les autres suspects.

À lire aussi
La justice (illustration) faits divers
Hautes-Alpes : un adolescent avoue le meurtre de sa mère, une ex-policière du renseignement

Dans la soirée, le préfet du Doubs, a évoqué des "atteintes graves à l'ordre public". Un arrêté a été pris pour interdire "le transport, la vente, la cession et l'utilisation d'artifices" jusqu'au 28 octobre inclus, sur le territoire de la commune de Montbéliard, a-t-il annoncé. Seules les personnes titulaires d'un agrément ou d'un certificat de qualification sont autorisées à les acheter.  

Alors que des centaines de policiers se sont rassemblés lundi pour crier leur ras-le-bol face à la montée de l’insécurité, cette nouvelle agression s’ajoute aux nombreux épisodes de violences dans ce quartier sensible de la cité du Doubs. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Faits divers Policiers Police
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants