1. Accueil
  2. Actu
  3. Justice et faits divers
  4. Lyon : fermeture administrative d'une crèche après un début d'incendie
1 min de lecture

Lyon : fermeture administrative d'une crèche après un début d'incendie

Une crèche du réseau People & Baby à Lyon va être fermée administrativement durant trois mois après un début d'incendie survenu mardi 20 septembre.

Une crèche (illustration).
Une crèche (illustration).
Crédit : JEAN-PIERRE MULLER / AFP
Guillaume Dosda & AFP

La préfecture du Rhône a annoncé qu'une crèche du réseau People & Baby, à Lyon, allait être fermée administrativement durant trois mois après un début d'incendie survenu mardi 20 septembre. Quatre enfants s'étaient retrouvés bloqués à l'intérieur de l'établissement.

Selon le communiqué de la préfecture, la fermeture décidée mercredi de cette crèche permettra "de vérifier que les conditions de fonctionnement de l'établissement sont conformes aux dispositions législatives et réglementaires, et garantissent le respect de la santé, physique ou mentale ou l’éducation des enfants accueillis".

Les pompiers sont donc intervenus mardi après-midi, alertés par le personnel pour un début d'incendie. Des enfants auraient tourné le bouton commandant une plaque électrique sur laquelle étaient posés quelques torchons, qui auraient alors commencé à se consumer, dégageant une "très légère fumée". 

Les deux assistantes seraient alors sorties avec six enfants, mais n'avaient pas pu récupérer quatre autres, restés à l'intérieur, car la porte était bloquée. Les pompiers sont rapidement intervenus, et, après avoir cassé la porte, ont récupéré les enfants. Aucun d'entre eux n'a été blessé et aucune hospitalisation n'a été nécessaire.

Une crèche du même groupe fermée

À lire aussi

Ce n'est pas la première fois qu'une crèche lyonnaise People and Baby fait l'actualité. Une crèche du même groupe avait été fermée il y a trois mois, après qu'une fillette de 11 mois ait été probablement tuée par une employée lui ayant fait ingérer un produit caustique. Elle avait expliqué avoir été "excédée par ses pleurs" selon le parquet.

La rédaction vous recommande

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/