1. Accueil
  2. Actu
  3. Justice et faits divers
  4. Lourdes : un homme jugé menaçant, interpellé en marge du pèlerinage
2 min de lecture

Lourdes : un homme jugé menaçant, interpellé en marge du pèlerinage

VU DANS LA PRESSE - Un homme déjà connu des services de police pour dégradation de lieux de culte catholiques, a été arrêté à Lourdes. Il avait menacé de s'en prendre aux fidèles le 15 août, jour de l'Assomption.

"Lourdes a manqué à beaucoup de personnes", dit le recteur du sanctuaire sur RTL
"Lourdes a manqué à beaucoup de personnes", dit le recteur du sanctuaire sur RTL
Marie Gingault
Marie Gingault

Un homme a été arrêté en marge du pèlerinage de Lourdes, lors du week-end de l'Assomption. Déjà connu des services de police pour des attaques réitérées envers des lieux de culte catholique, le suspect a été mis en garde à vue de façon préventive. 


Ce sont des touristes, qui logeaient dans le même hôtel que l'homme, qui ont donné l'alerte à la police, révèle Le Point. Le suspect se serait exprimé bruyamment sur ses intentions et aurait menacé à haute voix de s'en prendre aux fidèles du pèlerinage, présent pour célébrer l'Assomption le 15 août, d'après les donneurs d'alerte. 

L'homme, qui ne serait pas originaire de Lourdes aurait, semble-t-il, fait le déplacement exprès pour s'en prendre à la religion catholique. L'individu n'est pas fiché S mais le quotidien précise que les services de renseignements ont été alertés. Connu également pour des problèmes psychiatriques, il a été, dès sa mise en garde à vue, examiné par un médecin. Ce dernier a déclaré que l'état mental du suspect était incompatible avec la garde à vue et l'a fait hospitaliser sous contrainte. 

1.063 actes antichrétiens en 2018

Une enquête à été ouverte et confiée à la police locale appuyée par la police de Bayonne a indiqué le parquet de Tarbes à nos confrères. Pour l'heure, "nous ne connaissons pas ses intentions réelles", a indiqué une source judiciaire. Néanmoins, le procureur Pierre Aurignac a également confirmé les menaces de mort proférées la vieille de l'Assomption par l'homme.

À lire aussi


En 2018, 1.063 actes antichrétiens ont été recensé par le ministère de l'Intérieur, contre 1.038 en 2017, soit une progression de 25. Parmi eux, 997 "actes", tels que des incendies, dégradations, violences ou encore voies de fait, et 66 "menaces", comme des propos et gestes mençant, tags ou courriers. 

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/