2 min de lecture Coronavirus

DIAPORAMA - Lourdes : pèlerinage de l'Assomption avec masques et accès limité

Port du masque obligatoire dans les rues ainsi que dans les sanctuaires et interdiction de toucher les parois de la Grotte : Lourdes s'est adapté en temps de coronavirus pour les célébrations de l'Assomptions, samedi 15 août.

Un fidèle portant un masque et une visière prie devant la Grotte de Lourdes avant d'assister à la messe dominicale. Crédits : GEORGES GOBET / AFP | Date : 15/08/2020
5 >
Un fidèle portant un masque et une visière prie devant la Grotte de Lourdes avant d'assister à la messe dominicale. Crédits : GEORGES GOBET / AFP | Date : 15/08/2020
Des fidèles masqués assistent à la messe dominicale devant un nombre réduit de fidèles en raison des mesures sanitaires. Crédits : GEORGES GOBET / AFP | Date : 15/08/2020
Des fidèles portant des masques remplissent des bouteilles d'eau à une fontaine. Crédits : GEORGES GOBET / AFP | Date : 15/08/2020
Seul un nombre réduit de fidèles pouvait assisté à la messe dominicale. Crédits : GEORGES GOBET / AFP | Date : 15/08/2020
Des prêtres portent des masques assistent à la messe dominicale. Crédits : GEORGES GOBET / AFP | Date : 15/08/2020
1/1
Venantia
Venantia Petillault et AFP

Les célébrations de l'Assomption attirent d'habitude jusqu'à 25.000 pèlerins à Lourdes, un des plus importants lieux de pèlerinage chrétien dans le monde. Mais cette année l'accès est limité à 10.000 personnes, le masque est obligatoire et de nombreux malades ont renoncé à faire le déplacement.

"Nous pourrons accueillir 5.000 pèlerins dans la basilique Saint-Pie X et 5.000 dans le reste des sanctuaires", en raison de la pandémie de coronavirus, assure Vincent Cabanac, directeur du Pèlerinage national. En revanche, la grotte reste accessible. "Comme c'est vaste, on peut déambuler comme on le fait d'habitude", précise-t-il.

Point d'orgue du pèlerinage, la messe de 10h00, dans la basilique, devait être retransmise sur des écrans géants pour les fidèles n'ayant pas pu accéder à cette église souterraine de 200 mètres de long sur 80 de large, qui peut accueillir 25.000 personnes en temps normal.

Masque obligatoire et parois intouchables

Après une fermeture de deux mois pendant le confinement, les sanctuaires de Lourdes (Hautes-Pyrénées) reprennent progressivement leur activité. Mais les grands contingents de pèlerins étrangers manquent à l'appel et de nombreux hôtels et boutiques de souvenirs restent fermés.

À lire aussi
Des cadeaux de Noël sous un sapin (illustration) Coronavirus France
Covid-19 : deux prix Nobel proposent un confinement en décembre pour "sauver Noël"

Depuis vendredi 14 août, le port du masque est obligatoire dans les sanctuaires et dans les rues situées à proximité de l'enceinte religieuse. Et la règle est scrupuleusement respectée.
Le long du Gave, la rivière qui passe devant la grotte, les pèlerins remplissent dans les fontaines leurs bouteilles d'eau de Lourdes, souvenir de la cité mariale.

Autres changements, les pèlerins ne pourront pas poser la main ou embrasser la pierre des parois de la Grotte où, selon la tradition catholique, la Vierge Marie est apparue à Bernadette Soubirous en 1858. Ni prendre un bain ou s'immerger dans les piscines, en quête de guérison miraculeuse.

Le nombre de pèlerins indiqué sur écran

À l'entrée des sanctuaires, un écran indique le nombre de pèlerins présents simultanément dans l'enceinte religieuse, pour que la limite de 5.000 ne soit pas dépassée. Vendredi 14 août, 22.000 entrées ont été comptabilisées, étalées dans la journée, sans dépasser les 5.000 en même temps.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Coronavirus Épidémie Lourdes
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants