1. Accueil
  2. Actu
  3. Justice et faits divers
  4. Les infos de 8h - Tours : un homme accusé d'avoir utilisé des madeleines lors d'un meurtre
2 min de lecture

Les infos de 8h - Tours : un homme accusé d'avoir utilisé des madeleines lors d'un meurtre

En Indre-et-Loire, un homme va être jugé aux assises pour avoir tué une résidente d'un Ehpad et propriétaire de la maison qu'il avait acheté en viager.

La salle des Assises d'un palais de justice (illustration).
La salle des Assises d'un palais de justice (illustration).
Crédit : PHILIPPE HUGUEN / AFP
Les infos de 8h - Tours : un homme accusé de meurtre pour acquérir un viager
13:08
Le journal RTL de 8h du 14 avril 2021
13:08
Christian Panvert - édité par Sarah Belien

Le procès d'un homme en Indre-et-Loire. Lassé de devoir attendre la maison qu'il avait acheté en viager, il est soupçonné d'avoir tué son occupante, une vieille dame de 90 ans.  Le mode opératoire est pour le moins surprenant, elle a été étouffée par des madeleines.

Selon le procureur de la République de Tours, la victime n'a pas ingéré toute seule ces madeleines. "C'est une personne qui sciemment a prémédité son geste", affirme Grégoire Dulin. Et ce dans un but qui serait purement économique : acquérir le bien de la nonagénaire et mener une autre opération immobilière.

L'ancien pompier ne serait pas un ignorant. "Il savait qu'une personne de 92 ans ne pouvait pas absorber et manger les gâteaux qu'on lui a proposé, en l'occurrence une madeleine, de cette façon-là. Et que cette madeleine risquait effectivement d'entrainer la mort si elle l'ingurgitait de cette façon-là", assure le procureur.

"Il prenait soin de cette femme"

L'avocat de l'accusé est lui, au contraire, persuadé qu'il est innocent. "Il explique qu'il prenait simplement soin de cette femme en lui apportant de temps en temps des viennoiseries, des pâtisseries, des choses comme ça. On sent chez cette homme qu'il est a mi-chemin entre l'abattement et l'envie de hurler", déclare Me Abed Bendjador.

À lire aussi

L'avocat estime que toutes les investigations n'ont pas été menées. "J'étais allé un peu loin dans ma stratégie de défense en demandant certains actes au juge d'instruction pour vérifier s'il y avait pas pu avoir concertation ou pression sur le personnel de cet Ehpad et ces demandes-là m'ont été refusées. Elles me semblaient légitimes. On verra tout ça à la Cour d'assises", assure l'avocat. La Cour d'assises qui devra décider de sa culpabilité en décembre prochain.

À écouter également dans ce journal

Vosges - Dans les Vosges, les recherches se poursuivent pour tenter de retrouver Mia, 8 ans. La fillette a été enlevée hier dans le village des Poulières au domicile de sa grand-mère. 

Coronavirus - Les deux derniers vols en provenance du Brésil ont atterri ce mercredi matin, et les liaisons sont désormais suspendues


Vaccin - Renaud Muselier, président de la région Provence-Alpes-Côte d'Azur, invité de RTL ce mercredi 14 avril, a annoncé avoir précommandé 500.000 doses du vaccin Spoutnik, ce fameux vaccin russe qui n'a toujours pas été homologué par les autorités sanitaires européennes.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/