1 min de lecture Terrorisme

Une élue bretonne condamnée en appel pour "apologie du terrorisme"

La conseillère régionale bretonne Catherine Blein (ex-RN), est condamnée en appel pour "apologie du terrorisme" suite à l'attentat de Christchurch survenu le 15 mars 2019, en Nouvelle-Zélande.

En première instance, huit des accusés avaient été reconnus coupables de tentative de meurtre sur personnes dépositaires de l’autorité publique et condamnés à des peines allant de 10 à 20 ans de prison.
En première instance, huit des accusés avaient été reconnus coupables de tentative de meurtre sur personnes dépositaires de l’autorité publique et condamnés à des peines allant de 10 à 20 ans de prison. Crédit : LOIC VENANCE / AFP
Camille Guesdon
Camille Guesdon et AFP

La conseillère régionale bretonne Catherine Blein, exclue du Rassemblement National, a été condamnée mardi 13 avril en appel à 1.500 euros d'amende et trois ans d'inéligibilité pour apologie du terrorisme, à la suite de l'attentat de Christchurch survenu le 15 mars 2019, en Nouvelle-Zélande. Peu après les attaques contre deux mosquées de Christchurch perpétrées par l'extrémiste de droite australien Brenton Tarrant, qui avaient fait 51 morts et une vingtaine de blessés graves, Catherine Blein avait twitté : "Tuerie en New Zeeland : Oeil pour Oeil...".

Selon l'arrêt consulté par l'AFP, la cour d'appel de Rennes a estimé que ces propos étaient "particulièrement graves en ce qu'ils entretiennent un sentiment de haine, ne témoignent d'aucun recul sur le recours à la violence et pourraient inciter certains esprits faibles à y recourir aisément". A l'époque, le groupe Rassemblement national du conseil régional de Bretagne, avait condamné "avec la plus grande fermeté" les propos tenus par Mme Blein. Alors qu'elle siégeait chez les non-inscrits, elle avait été exclue du Rassemblement national  en mai 2017 pour avoir tenu des propos homophobes et islamophobes sur les réseaux sociaux.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Terrorisme Procès Justice
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants