2 min de lecture Faits divers

Les douaniers retrouvent près de 400.000 euros dans des chaussettes

Le 23 mars, des douaniers ont retrouvé 388.460 euros, sur la commune du Perthus, dans les Pyrénées-Orientales. Les billets avaient été cachés dans 25 chaussettes.

Au total, 25 chaussettes sont extraites des double-parois du véhicule.
Au total, 25 chaussettes sont extraites des double-parois du véhicule. Crédit : JEAN-CHRISTOPHE VERHAEGEN / AFP
Charline Vergne Journaliste

Dans les Pyrénées-Orientales, des douaniers ont retrouvé la coquette somme de 388.460 euros...dans 25 chaussettes. Sept chargeurs pour Glock (arme de poing) et un brouilleur ont aussi été découvert.

Les faits se sont produits le mardi 23 mars, peu avant 10h, sur l'aire du Boulou, qui se trouve sur la commune du Perthus. Ils nous sont détaillés dans un communiqué, transmis par Olivier Dussopt, ministre délégué chargé des Comptes publics. À bord d'un fourgon immatriculé en Allemagne, un chauffeur qui effectuait un déplacement entre la France et l'Espagne, a été arrêtée pas les douaniers

Et le système qui a été découvert n'est pas sans rappeler les habitudes des paysans français, au XIXe siècle, qui gardaient leurs économies dans des bas de laine ! C'est le marquage d'un chien anti-stupéfiant, à l'intérieur du véhicule, qui a permis la découverte d'une double paroi qui renfermait un première chaussette, à l'intérieur de laquelle se trouvait un sac thermosoudé rempli de billets.

Un réseau criminel organisé en lien avec cette saisie

Une fois le contenu de la chaussette mis au jour, le fourgon a été escorté jusqu’à la brigade des douanes, pour y être fouillé en intégralité. Au total, pas moins de 25 chaussettes ont été extraites des double-parois. À l'intérieur, se trouvaient 40 sacs thermosoudés, tous remplis de billets. Sept chargeurs pour Glock (arme de poing) et un brouilleur ont aussi été retrouvés.

À lire aussi
Pyrénées-Orientales
Génération Identitaire : Gérald Darmanin a lancé la procédure de dissolution


Le chauffeur du véhicule a été placé en retenue douanière, puis remis au service d’Enquêtes judiciaires de finances (SEJF), au cours de la soirée du 23 mars. Sa comparution a été annoncée pour le 3 mai prochain. Les investigations, menées par les officiers de douane judiciaire, ont permis d'établir un lien entre cette saisie et un réseau criminel organisé

"En 2020, les douaniers français ont intercepté 59,5 millions d’euros pour manquement à l’obligation déclarative et blanchiment (51,5 millions en 2019, soit + 15,5%), rappelle Olivier Dussopt, dans le même communiqué. Une fois encore la douane française démontre son expertise dans la protection de nos frontières et la lutte contre le blanchiment et la criminalité organisée."

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Faits divers Justice Société
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants