1. Accueil
  2. Actu
  3. Justice et faits divers
  4. Les infos de 7h30 - Lutte contre l'islamisme : les fermetures de mosquées sont-elles efficaces ?
2 min de lecture

Les infos de 7h30 - Lutte contre l'islamisme : les fermetures de mosquées sont-elles efficaces ?

Deux jours après l’assassinat de Samuel Paty, le gouvernement a décidé de fermer la mosquée de Pantin en Seine-Saint-Denis. À Marseille, la mosquée Assouna avait été fermée il y a trois ans : une mesure efficace pour lutter contre les salafistes.

À Marseille la mosquée As Sounna fermée administrativement en décembre 2017 n'a en fait jamais été rouverte. Elle a été transformée en supérette et en magasin d'électroménager.
À Marseille la mosquée As Sounna fermée administrativement en décembre 2017 n'a en fait jamais été rouverte. Elle a été transformée en supérette et en magasin d'électroménager.
Crédit : Etienne Baudu / RTL
Lutte contre l'islamisme : les fermetures de mosquées sont-elles efficaces ?
00:07:09
Le journal RTL de 7h30 du 21 octobre 2020
00:07:09
Etienne Baudu - édité par Florise Vaubien

Deux jours après l’assassinat de Samuel Paty, vendredi dernier à Conflans-Sainte-Honorine, une des premières décisions du gouvernement a été la fermeture de la mosquée de Pantin en Seine-Saint-Denis. Le directeur du lieu de culte avait relayé les attaques sur Internet contre Samuel Paty. Cette mesure est-elle efficace pour contrer les extrémistes ? Enquête à Marseille où la mosquée Assouna a été fermée il y a trois ans.

Selon les autorités, la fermeture a eu un réel impact puisque certains imams ont commencé à avoir peur et ont modéré leurs prêches. Leurs fidèles se sont éparpillés dans la région, entre les villes voisines, en perdant de l’influence. "Ils ont perdu de l’ampleur et leur audience : ils se retrouvent renfermés sur eux-mêmes", explique Abderrahmane Ghoul, vice-président du Conseil régional du culte musulman. 

Une situation confirmée par les habitants du quartier du boulevard national : certains salafistes se réunissent désormais dans des appartements où ils se sentiraient moins surveillés. Un seul bémol : la fermeture physique de la mosquée a donné place à un magasin d'électroménager. "On aurait pu remplacer l’imam par un autre, j’aurais préféré qu’il garde la mosquée ouverte et qu’il change juste l’imam" salafiste, explique Sabrina, sachant qu'à Marseille, le manque de places dans les mosquées de la ville est un vrai problème.

À écouter également dans ce journal

Emmanuel Macron - Plusieurs dizaines d’actions contre des associations qui portent des projets islamistes sont en cours. "Nous ne les laisserons pas passer. Les actions continueront", a assuré le président. 

À écouter aussi

Samuel Paty - Après l’assassinat de Samuel Paty, sept personnes sont toujours en garde à vue et vont être présentées mercredi à un juge antiterroriste : elles sont soupçonnées d’avoir désigné l'enseignant à des terroristes contre de l’argent. 

Coronavirus - La deuxième vague de coronavirus se poursuit : les autorités ont recensé 252 morts mardi. Les indicateurs se dégradent, en particulier en Auvergne-Rhône-Alpes où "les taux d'hospitalisations explosent". 

La rédaction vous recommande
À lire aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/