1. Accueil
  2. Actu
  3. Justice et faits divers
  4. Les infos de 7h30 - Gendarmes tués : les habitants d'Ambert sous le choc
2 min de lecture

Les infos de 7h30 - Gendarmes tués : les habitants d'Ambert sous le choc

REPORTAGE - À Ambert, dans le Puy-de-Dôme, les hommages se sont multipliés ce jeudi 24 décembre, au lendemain du meurtre de trois gendarmes par un forcené "au profil inquiétant".

Hommage aux trois militaires devant la gendarmerie d'Ambert
Hommage aux trois militaires devant la gendarmerie d'Ambert
Crédit : Nerissa Hemani / RTL
Les infos de 7h30 - Gendarmes tués : les habitants d'Ambert sous le choc
07:07
Le journal RTL de 7h30 du 24 décembre 2020
07:07
Nerissa Hemani - édité par Gaétan Trillat

Des centaines de douilles ont été retrouvées au domicile du forcené qui a abattu trois gendarmes, mercredi 23 décembre à Saint-Just, dans le Puy-de-Dôme. Un individu au profil inquiétant, selon le procureur de la République : extrémiste, catholique intégriste, survivaliste... Cet homme de 48 ans, retrouvé mort près de son véhicule, pratiquait le tir sportif. Il n'a laissé aucune chance aux militaires venus protéger une mère de famille réfugiée sur le toit.

À Ambert, 6.000 habitants, où travaillaient les gendarmes, on a du mal à réaliser. Devant la caserne de la gendarmerie, les habitants ont défilé pour déposer des gerbes de fleurs, les yeux rougis par les larmes. "C'est horrible, intolérable", dit l'un d'eux, Hervé, qui connaissait les victimes. "C'était mes voisins, on se saluait."

Le lieutenant Cyrille Morel, 45 ans, était à la tête de la gendarmerie depuis trois ans, papa de deux enfants tout comme l’adjudant Rémi Dupuis, 37 ans. La plus jeune des victimes, le brigadier Arno Mavel, 21 ans, "avait toujours rêvé d’être gendarme", selon ses proches. C’est pour lui que Jean-Pierre est venu déposer un bouquet : “beaucoup de gens critiquent la police, la gendarmerie, sauf que ce sont eux qui sont en première ligne”, rappelle-t-il.

Ce jeudi, une cellule psychologique a été ouverte à l’hôpital d’Ambert pour soutenir les habitants.

À écouter également dans ce journal

À lire aussi

Coronavirus - Des centaines de routiers bloqués au Royaume-Uni vont passer le réveillon de Noël dans leurs camions. En théorie, ils peuvent rentrer, mais les queues s'allongent pour réaliser les tests PCR demandés et cela prend du temps. Interrogé, un routier dit "ne pas avoir l'espoir de rentrer avant samedi ou dimanche". 

Fraude - À partir de janvier, les agents de Pôle emploi pourront contrôler les informations bancaires des chômeurs soupçonnés de fraude, comme le peuvent déjà la CAF, l'Urssaf et l'Assurance Maladie. L'année dernière, la Cour des comptes a recensé 18.000 dossiers frauduleux pour un préjudice de 212 millions d’euros.
 
Football - Lyon passera les fêtes en tête de la Ligue 1 après sa victoire mercredi face à Nantes (3-0), en crise et qui attend son nouvel entraîneur Raymond Domenech. L'OL devance Lille, vainqueur de Montpellier (3-2), à la différence de buts. Le PSG, qui a lui aussi remporté ls trois points contre Strasbourg (4-0), complète le podium.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/