1. Accueil
  2. Actu
  3. Justice et faits divers
  4. Les infos de 12h30 - Darmanin dans le Puy-de-Dôme pour rendre hommage aux gendarmes tués
2 min de lecture

Les infos de 12h30 - Darmanin dans le Puy-de-Dôme pour rendre hommage aux gendarmes tués

Le ministre de l'Intérieur a présenté ses condoléances aux "camarades" des trois militaires tués dans la nuit de mardi à mercredi par un forcené.

Le ministre de l'Intérieur Gérald Darmanin le 23 décembre 2020
Le ministre de l'Intérieur Gérald Darmanin le 23 décembre 2020
Crédit : OLIVIER CHASSIGNOLE / AFP
Gérald Darmanin dans le Puy-de-Dôme pour rendre hommage aux gendarmes tués
32:15
RTL Midi du 23 décembre 2020
32:14
micro générique
La rédaction de RTL
Animateur

Trois gendarmes ont été tués et un quatrième blessé par un forcené dans la nuit de mardi à mercredi à Saint-Just (Puy-de-Dôme) alors qu'ils intervenaient pour des violences intrafamiliales, le plus tragique événement - hors terrorisme - impliquant les forces de l'ordre depuis des années. Les militaires, qui appartenaient à la compagnie d'Ambert, ont été blessés mortellement par arme à feu alors qu'ils tentaient de porter secours à une femme ayant trouvé refuge sur le toit d'une maison, dans un hameau isolé. Celle-ci a pu être mise en sécurité.

Le ministre de l'Intérieur s'est aussitôt rendu à Ambert. "Je suis venu ce matin pour présenter mes condoléances aux camarades des trois gendarmes tués dans une intervention courageuse et héroïque pour secourir une femme", a déclaré Gérald Darmanin, selon qui les militaires sont "morts dans des circonstances particulièrement ignobles".

Les victimes sont le brigadier Arno Mavel (21 ans), le lieutenant Cyrille Morel (45 ans) et l'adjudant Remi Dupuis (37 ans), a indiqué le ministère de l'Intérieur dans un communiqué. De très importants moyens ont été mis en oeuvre dans la nuit pour appréhender le suspect, avec quelque 300 militaires déployés, dont un escadron de gendarmerie mobile, ainsi que des brigades cynophiles et un hélicoptère. L'homme a finalement été retrouvé mort dans son véhicule. Les causes de son décès n'avaient pas encore été détaillées en début d'après-midi.

À écouter également dans ce journal :

- Coronavirus : à condition de s'être organisés pour se faire dépister à temps, des Français de Londres ont profité mercredi matin de la reprise des liaisons en Eurostar pour rentrer passer Noël en famille.

À lire aussi

- Le site internet de la Cour européenne des droits de l'homme a été la cible d'une "cyberattaque de grande ampleur qui l'a rendu temporairement inaccessible" juste après la publication mardi d'un arrêt sévère condamnant la Turquie pour la détention d'un opposant pro-kurde, a annoncé mercredi la CEDH.

Emmanuel Macron affirme, dans un entretien à L'Express diffusé mercredi, son ambition de "réconcilier" les Français, "pas seulement par des mots" mais par "l'action", en s'appuyant sur les "patriotes et européens" qui "sont portés par la volonté d'entreprendre".

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/