2 min de lecture Faits divers

Les infos de 7h30 - Le père d'une ado morte électrocutée dénonce la négligence des fabricants

Tiffen est décédée électrocutée dans son bain avec son téléphone portable le 9 février à Marseille. Son père, indigné, dénonce une négligence de la part des fabricants et vendeurs.

monde-rouge-245x300 Le journal RTL La rédaction de RTL iTunes RSS
>
Les infos de 7h30 - Ado électrocutée dans son bain : le père de la victime témoigne Crédit Image : Unsplash/Andreas Haslinger | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
micro générique
La rédaction de RTL édité par Chloé Richard-Le Bris

La colère et l'incompréhension d'un père. Dimanche 9 février, à Marseille, dans les Bouches-du-Rhône, dans le VIIIe arrondissement, Tiffen, une adolescente de 15 ans, est décédée électrocutée dans son bain avec son téléphone mobile, qui est tombé dans l'eau alors qu'il était en charge avec une batterie portable. 

Une aberration pour Serge, son père, qui dénonce la négligence des fabricants et des vendeurs : "Tiffen était dans l'eau. Le chargeur continuait à charger. Quand j'ai pris le chargeur, j'ai pris du jus, j'ai pris le courant. Mon épouse a pris le courant quand elle a retiré la petite. Alors, imaginez juste deux secondes, on n'a pas de baskets, on est pieds nus dans la salle de bain, vous avez trois morts dans la salle de bain pour un téléphone", s'indigne-t-il.

"Pourquoi ça ne disjoncte pas ? Pourquoi le téléphone qui est branché dans l'eau continue à charger continue à produire ces 220 volts ? Pourquoi on vend des chargeurs pas aux normes, s'interroge Serge. Moi tout ça je ne l'ai pas fait pour moi, elle est partie la pauvre. Donc si on pouvait, pour elle, essayer de faire avancer ce genre de choses, il faut vraiment qu'on se pose dessus."

En arrêt cardiaque à l'arrivée des marins-pompiers, la jeune fille a été transportée aux urgences de l'hôpital de la Timone, mais n'a pu être réanimée. En France, chaque année, une quarantaine de personnes meurt par électrocution. La DGCCRF (Direction générale de la Concurrence, de la Consommation et de la Répression des fraudes) rappelle que tous les appareils électriques sont potentiellement dangereux et qu'il faut les utiliser avec précaution.

Romain Roussel en est le directeur adjoint : "La première des précautions à prendre pour éviter tout accident est de ne pas recharger ses appareils électriques ou électroniques dans les pièces humides. Ne pas utiliser dans la baignoire ou sous la douche un appareil électrique branché sur le secteur. Et le troisième conseil de base est de ne pas manipuler d'appareil électrique branché avec les mains ou les pieds mouillés. Tant que vous êtes mouillés, vous ne devez pas toucher à un appareil électrique branché."

À écouter également dans ce journal

À lire aussi
Un véhicule de police (illustration) faits divers
Haute-Garonne : un septuagénaire tué par balles, sa femme soupçonnée

Affaire Balkany - Patrick Balkany a passé la nuit chez lui après cinq mois passés derrière les barreaux. Le maire de Levallois-Perret a été libéré hier pour raisons de santé. Placé sous contrôle judiciaire dans le dossier de fraudes fiscales et de blanchiment qui le vise, il  ne devrait pas assister au conseil municipal de sa ville ce soir, pas suffisamment en forme. 

Dérèglement climatique - Emmanuel Macron a passé la nuit en altitude et il est attendu ce matin sur la mer de Glace. Une visite pour observer les dégâts du changement climatique avant d'annoncer plusieurs mesures de protection, notamment du Mont-Blanc. Le Président veut profiter de cette journée pour insister sur le virage écolo promis pour la suite du quinquennat.

Coronavirus - Près de 60.000 cas confirmés et plus de 1.300 morts du coronavirus désormais en Chine. Un bond que les autorités expliquent par une nouvelle définition des cas d'infection. Pékin qui limoge par ailleurs le plus haut responsable politique d’Hubei et de sa capitale Wuhan, berceau de l'épidémie.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Faits divers Marseille Accident
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants