1. Accueil
  2. Actu
  3. Justice et faits divers
  4. Les infos de 7h - Gang de la Brise de Mer : Claude Chossat condamné à huit ans de prison ferme
2 min de lecture

Les infos de 7h - Gang de la Brise de Mer : Claude Chossat condamné à huit ans de prison ferme

Le "repenti" autoproclamé de la Brise de Mer était jugé pour l’assassinat de Richard Casanova à Aix-en-Provence. Quinze ans avaient été requis à son encontre.

Les dossiers de l'affaire "Claude Chossat" sont exposés au palais de justice d'Aix-en-Provence
Les dossiers de l'affaire "Claude Chossat" sont exposés au palais de justice d'Aix-en-Provence
Crédit : GERARD JULIEN / AFP
Les infos de 7h - Gang de la Brise de Mer : Claude Chossat condamné à huit ans de prison ferme
13:19
Les infos de 7h - Gang de la Brise de Mer : Claude Chossat condamné à huit ans de prison ferme
13:19
Carpentier-795x530
Stéphane Carpentier - édité par Quentin Marchal

Le verdict est tombé pour Claude Chossat. "Repenti" autoproclamé de la bande criminelle corse de la Brise de Mer, cet homme de 42 ans a été condamné à huit ans de prison ce vendredi 8 novembre par la cour d’assises des Bouches-du-Rhône, pour complicité dans l’assassinat en 2008 de Richard Casanova, un des barons de ce gang. Quinze ans avaient été requis à son encontre.

Ancien homme à tout faire de Francis Mariani, l’un des "parrains" de la Brise de Mer, Claude Chossat n’a pas été considéré par les jurés comme l’auteur de ce meurtre qu’il avait toujours nié, après neuf jours de procès. Lors du procès, il a assuré devant la Cour qu'il avait permis l'arrestation d'au moins 45 personnes grâce à ses déclarations à la police. La Cour a d'ailleurs précisé qu'elle avait tenu compte de l'aide qu'il avait fourni à la justice. 

Selon Sandrine, l'épouse de Claude Chossat, la peine infligée à son mari est un mauvais signal envoyé à ceux qui voudraient parler et collaborer avec la police : "Pour moi, les Corses ne parleront plus jamais. Quand on a un verdict comme ça, avec ce qu'il se passe et le peuple qui se soulève pour dire soit-disant non à la mafia, la justice veut qu'il y ait des gens qui parlent mais qui c'est qui va aller parler? Avec ce qu'ils viennent de faire à Chossat, qui c'est qui va aller parler?".

À écouter également dans ce journal

Faits divers - La photographe et ex-mannequin Valentine Monnier accuse le réalisateur Roman Polanski de l'avoir violée en 1975 en Suisse, alors qu'elle avait 18 ans. Elle a toutefois décidé de ne pas porter plainte.

À lire aussi

Société - Un rapport ébranle la ville de Marseille. Du temps de travail des agents municipaux à l'état des écoles, en passant par une situation financière "préoccupante", la chambre régionale des comptes (CRC) étrille la gestion de la cité phocéenne.

International - L’ancien président brésilien Lula est sorti de prison ce vendredi 8 novembre, après plus d’un an et demi d’incarcération. Accueilli par une véritable marée rouge de militants de gauche à sa sortie de prison, l'élu purgeait une peine pour corruption.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/