1. Accueil
  2. Actu
  3. Justice et faits divers
  4. Corse : l'oncle d'une victime crée un collectif pour "faire reculer voire disparaître" la mafia
1 min de lecture

Corse : l'oncle d'une victime crée un collectif pour "faire reculer voire disparaître" la mafia

RÉACTION - "On ne sera pas tranquille tant qu'on ne les aura pas attrapés", explique sur RTL l'oncle de Maxime Suzini retrouvé mort sur une plage le 12 septembre.

Le corps de Maxime Susini a été retrouvé le 12 septembre dernier à Cargèse (Corse-du-Sud).
Le corps de Maxime Susini a été retrouvé le 12 septembre dernier à Cargèse (Corse-du-Sud).
Crédit : PASCAL POCHARD-CASABIANCA / AFP
Corse : un collectif pour "faire reculer voire disparaître" la mafia
02:24
Corse : un collectif pour "faire reculer voire disparaître" la mafia
02:24
Julien Fautrat - édité par Marie Zafimehy

Le FLNC avait été dissout il y a cinq ans, mais en début de semaine, des hommes cagoulés appelant à "défendre le peuple corse", se revendiquant de l'organisation indépendantiste. Une annonce qui coïncide avec les violences qui gangrènent l'Île depuis plusieurs semaines. Dernier exemple en date : l'assassinat d'un jeune militant nationaliste le 12 septembre dernier. 

Maxime Susini, la victime, tenait une paillote à Cargèse (Corse-du-Sud). "C'est un grand vide et une immense injustice", réagit son oncle Jean-Toussaint Plasenzotti dans un témoignage rare qu'il réserve à RTL. "C'était une personnalité très forte et très attachante."

L'oncle de Maxime Susini, annonce qu'il va fonder un nouveau collectif anti-mafia du nom de son neveu. "Ce qui m'intéresse ce sont les liens du tueur avec des personnes bien plus puissantes, le tueur m'intéresse moins que ceux qui ont commandité le crime", explique-t-il. "On a tué quelqu’un qui était honnête. Ce n'est pas un règlement de comptes."


L'objectif de ce nouveau collectif est de "faire reculer voire même disparaître la mafia", poursuit-il. "On aura aussi un œil très pointu sur le déroulement de l'enquête. On ne sera pas tranquille tant qu'on ne les aura pas attrapés."

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/