1 min de lecture Corse

"Non à la mafia" en Corse : "Une initiative urgente", dit Jean-François Bernardini

INVITÉ RTL - L'assemblée de Corse se réunit ce jeudi afin d'évoquer l'appel "non à la mafia" contre la pègre qui règne sur l'île de beauté.

Calvi-245x300 6 minutes pour trancher Yves Calvi
>
"Non à la mafia" en Corse : "Une initiative urgente", dit Jean-François Bernardini Crédit Image : PASCAL POCHARD-CASABIANCA / AFP | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
Calvi-245x300
Yves Calvi et AFP

"Non à la mafia !": une vingtaine de personnalités corses, dont le prix Goncourt Jérôme Ferrari, mais aussi un ex-dirigeant du FLNC, des chanteurs ou des entrepreneurs, ont lancé mercredi un appel pour dénoncer une "emprise mafieuse d'une intensité jamais atteinte" dans l'histoire de l'île.

Explosions ou incendies visant des résidences, des restaurants ou des grandes surfaces, voire des trésoreries au printemps, 10 homicides commis depuis le début de l'année... Ces derniers mois ont été marqués par de nombreux actes de violence en Corse.

Aussi l'appel contre la mafia s'apparente à "une initiative urgente, prise par des femmes et des hommes de la société civile, qui exprime une inquiétude citoyenne", décrit Jean-François Bernardini, co-fondateur du groupe corse I Mufrini. "C'est un appel qui vient du peuple, qui veut encore plus que libérer la parole, poser les jalons de la vérité, écouter, interpeller et même accompagner les acteurs qui portent la responsabilité de l'île", poursuit-il.

L'Assemblée de Corse, qui doit se réunir en session ce jeudi 26 septembre et le vendredi suivant, devrait s'emparer du sujet. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Corse Mafia Faits divers
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants