1. Accueil
  2. Actu
  3. Justice et faits divers
  4. Les infos de 6h30 - Pompiers agressés à Dunkerque : ce que l’on sait
2 min de lecture

Les infos de 6h30 - Pompiers agressés à Dunkerque : ce que l’on sait

Des pompiers de Dunkerque ont été placés en quatorzaine après être intervenus dans une bagarre au sein d'une supérette qui a fait deux blessés. Un blessé les a agressé et leur a craché au visage lors de sa prise en charge.

Des sapeurs-pompiers (illustration)
Des sapeurs-pompiers (illustration)
Crédit : RAYMOND ROIG / AFP
Pompiers agressés à Dunkerque : ce que l'on sait
00:07:50
Le journal RTL de 6h30 du 07 septembre 2020
00:07:50
Franck Antson - édité par Sarah Belien

Deux pompiers du Nord ont été placés en quatorzaine. Ils ont été victimes d'une agression dimanche 6 septembre à Dunkerque alors qu'ils intervenaient dans une bagarre au sein d'une supérette. Deux personnes ont été blessées. L'une des victimes a ensuite craché au visage d'un pompier après lui avoir enlevé son masque.


Le capitaine Aurelien Maret, chef du centre des pompiers de Dunkerque, qualifie cet événement d'agression gratuite. "C'est une agression supplémentaire et c'est une agression de trop. Il n'y a aucune raison valable, d'où l'incompréhension," déclare-t-il.

Le capitaine affirme pourtant que la situation n'est pas plus tendue que d'habitude et qu'ils ont les moyens de se défendre face à la Covid. "Les sapeurs pompiers ont quand même pris soin de lui. On ne s'est pas engagés chez les sapeurs pompiers pour se faire agresser," martèle Aurélien Maret, pour qui cet événement est inadmissible.

"La victime n'a pas fait que cracher sur les pompiers, elle a porté des coups, un coup de poing et un coup de pied aux deux pompiers qui la soignait. Aujourd'hui mes deux collègues sont choqués, forcément. Ils sont en arrêt de travail. Ils ont été placés en quatorzaine jusqu'à ce qu'ils puissent faire des tests Covid," déplore le capitaine.

À écouter également dans ce journal

À lire aussi

Culture - L'Olympia a accueilli son premier concert, hier soir, après 200 jours de fermeture. La chanteuse de 81 ans Brigitte Fontaine était la première a rallumer l'Olympia dimanche 6 septembre au soir, dans des conditions sanitaires bien particulières.

Marine Le Pen"Dupond-Moretti, c'est Taubira, en pire," a scandé Marine Le Pen dimanche devant ses troupes lors de la rentrée du RN à Fréjus. La présidente du parti s'en est pris au ministre de la justice, symbole du laxisme du gouvernement en terme de sécurité selon elle. Le garde des Sceaux a répondu qu'elle était "son père en pire".

Tennis - Nojak Djokovic a été disqualifié ce dimanche lors des huitièmes de finale de l'US Open. Dans un excès d'énervement, une de ses balles a frappé une juge de ligne. Un moment qui va rester dans l'Histoire du tennis car c'est la première fois qu'un numéro un mondial est disqualifié en plein tournoi du Grand Chelem.

La rédaction vous recommande

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.