1. Accueil
  2. Actu
  3. Justice et faits divers
  4. Les infos de 6h - Procès des "écoutes" : à la barre, Nicolas Sarkozy règles ses comptes
2 min de lecture

Les infos de 6h - Procès des "écoutes" : à la barre, Nicolas Sarkozy règles ses comptes

Lors de son procès dans le cadre de l'affaire des écoutes, Nicolas Sarkozy s'est présenté comme la victime d'une "traque" et de "l'obsession" des juges.

Nicolas Sarkozy,  lors du procès dans l'affaire des "écoutes", le 7 décembre 2020
Nicolas Sarkozy, lors du procès dans l'affaire des "écoutes", le 7 décembre 2020
Crédit : MARTIN BUREAU / AFP
Les infos de 6h - Procès des "écoutes" : Nicolas Sarkozy règles ses comptes au procès
09:54
Le journal RTL de 6h du 08 décembre 2020
09:54
Anne Le Henaff - édité par Quentin Marchal

C'est la première fois qu'il a pu s'exprimer aussi longuement depuis le début de son procès. Nicolas Sarkozy avait quelques comptes à régler ce lundi 7 décembre et s'est présenté comme la victime d'une "traque" et de "l'obsession" des juges. Jugé pour corruption dans l'affaire des "écoutes", l'ancien président de la République dit ne vouloir qu'une chose : "la vérité".

"Jamais je n'ai eu conscience que Thierry Herzog commettait le moindre délit et que moi j'étais en faute" a affirmé Nicolas Sarkozy. L'ancien chef de l'État tape du poing sur la barre et indique lors de l'audience : "Il n'y a pas de pacte, je vous jure que j'étais à mille lieues d'imaginer ça". 

Soupçonné d'avoir aidé à trouver un poste à Gilbert Azibert, un magistrat qui aurait lui aussi aidé Nicolas Sarkozy, dans son pourvoi en cassation, l'accusé répond que "c'est juste du bavardage avec mon avocat, une conversation avec un ami qui veut rendre service à un autre ami". "J'aurais très bien pu le rendre ce service en fait car ma vie ça a été de donner des coups de pouce parce que ma vie, c'est 40 ans de politique", a conclu Nicolas Sarkozy.

À écouter également dans ce journal

Coronavirus - La France est "loin de l'objectif de passer sous les 5.000 cas par jour" a alerté le directeur général de la Santé, Jérôme Salomon, lundi 7 décembre. Ces derniers jours, les autorités recensent entre 10.000 et 11.000 cas positifs quotidiens.

À lire aussi

Faits divers - De nouvelles fouilles pour tenter de retrouver le corps d'Estelle Mouzin, fillette disparue en 2003, ont lieu depuis lundi dans les Ardennes, dans le château du Sautou en présence de Michel Fourniret, qui a avoué le meurtre. Pour l'heure, aucune trace du corps de la victime, âgée de 9 ans au moment des faits, n'a été découverte.

Sport - Les Bleus connaissent leurs adversaires lors des éliminatoires de la Coupe du monde 2022, au Qatar. Figurant dans le groupe D, la France affrontera l'Ukraine, la Finlande, la Bosnie-Herzégovine et le Kazakhstan.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/