1. Accueil
  2. Actu
  3. Justice et faits divers
  4. Les infos de 5h - Tuerie de Chevaline : "Le spectre de l'erreur judiciaire plane", selon l'avocat du gardé à vue
1 min de lecture

Les infos de 5h - Tuerie de Chevaline : "Le spectre de l'erreur judiciaire plane", selon l'avocat du gardé à vue

Selon maître Jean-Christophe Basson-Larbi, son client, qui a "toujours collaboré" avec les enquêteurs, "vit sa garde à vue comme un véritable cauchemar".

Le village de Chevaline en Haute-Savoie (illustration)
Le village de Chevaline en Haute-Savoie (illustration)
Crédit : AFP / JEAN-PIERRE CLATOT
Tuerie de Chevaline : "le spectre de l'erreur judiciaire plane", selon l'avocat du suspect
00:08:14
Le journal RTL de 5h du 13 janvier 2022
00:08:14
Serge Pueyo - édité par Florine Boukhelifa

C'était le 5 septembre 2012, en Haute-Savoie, sur un petit chemin forestier. À Chevaline, trois membres d'une même famille étaient tués par balles dans leur voiture. Un cycliste, qui passait par là, avait lui aussi été abattu.

Depuis, l'enquête piétine, mais un homme a été placé en garde à vue mercredi 12 janvier. Il s'agit d'un motard qui avait déjà été entendu en 2015. Les gendarmes de Chambéry ont déclaré vouloir vérifier son emploi du temps. Une décision incompréhensible, selon son avocat.

"S'agissant d'une personne qui a toujours coopéré, qui jusqu'à présent avait été estimée être au-delà de tout soupçon, le régime de la garde à vue me parait très violent. Il vit sa garde à vue comme un véritable cauchemar", explique maître Jean-Christophe Basson-Larbi, selon qui "le spectre de l'erreur judiciaire plane".

"Il (son client, ndlr) est véritablement dans une forme de désespoir. Il proteste maintenant de son innocence, parce qu'il a bien compris que le statut qui lui vaut de dormir dans une gendarmerie est un statut que l'on réserve aux personnes qui sont suspectées", ajoute le conseil.

À écouter également dans ce journal

À écouter aussi

Éducation nationale - La moitié des écoles seront fermées jeudi 13 janvier en raison d'un mouvement de grève pour protester contre le protocole covid-19 dans les établissements scolaires.

Coronavirus - Le Sénat a voté dans la nuit du mercredi au jeudi 13 janvier le passe vaccinal, mais dans une version sensiblement modifiée puisqu'il limite notamment son application.

International - La chercheuse franco-iranienne Fariba Adelkhah a été de nouveau incarcérée à Téhéran, a annoncé mercredi 12 janvier son comité de soutien.

La rédaction vous recommande
À lire aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/