1 min de lecture Diplomatie

Iran : la peine de la chercheuse franco-iranienne à 5 ans de prison confirmée

La peine de Fariba Adelkah a été confirmée en appel, a-t-on appris mardi 30 juin.

Fariba Adelkhah, en 2012.
Fariba Adelkhah, en 2012. Crédit : Thomas ARRIVE / Sciences Po / AFP

La peine de la chercheuse franco-iranienne Fariba Adelkah à 5 ans de prison pour "collusion en vue d'attenter à la sûreté nationale" a été confirmée en appel, a annoncé appris ce mardi 30 juin un porte-parole de l'Autorité judiciaire.

Fariba Adelkhah "a fait appel de sa condamnation initiale" et la cour d'appel a confirmé la peine de cinq ans qu'elle devra purger en comptant la période de détention depuis son arrestation en juin 2019, a indiqué Gholamhossein Esmaïli, cité par l'agence de presse Isna.

L'anthropologue franco-iranienne, spécialiste du chiisme à Sciences Po Paris, a été arrêtée à Téhéran le 5 juin 2019 et condamnée à cinq ans de prison le 16 mai pour "collusion en vue d'attenter à la sûreté nationale". Le comité de soutien a réclamé en vain jusqu'ici la suspension de la coopération scientifique entre la France et l'Iran en signe de protestation.

"Fariba Adelkhah est une prisonnière scientifique arrêtée, détenue arbitrairement depuis bientôt 400 jours et condamnée de manière inique (..) pour des raisons strictement politiques qui ne la concernent en rien", a martelé le comité de soutien.

À lire aussi
Le président russe Vladimir Poutine avec son homologue biélorusse Alexandre Loukachenko à Sotchi le 14 septembre 2020 diplomatie
Biélorussie : comment Poutine compte aider Loukachenko à garder le pouvoir

Comme elle, une quinzaine d'étrangers, souvent binationaux, sont aujourd'hui détenus en Iran, selon son comité de soutien. Le gouvernement iranien les utilise comme "otages" pour négocier la libération d'Iraniens détenus à l'étranger ou à d'autres "fins politiques", estime la prix Nobel de la Paix et défenseuse iranienne des droits humains Shirin Ebadi.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Diplomatie Iran Justice
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants