1. Accueil
  2. Actu
  3. Justice et faits divers
  4. Les infos de 18h - Ado tué en Essonne : le témoignage bouleversant d'un témoin
2 min de lecture

Les infos de 18h - Ado tué en Essonne : le témoignage bouleversant d'un témoin

Moustapha, travailleur social à Boussy-Saint-Antoine, a tenté de porter secours au jeune garçon poignardé mardi, en vain.

Un adolescent de 14 ans a été tué d'un coup de couteau lors d'une risque, à Boussy-Saint-Antoine, mardi 23 février 2021.
Un adolescent de 14 ans a été tué d'un coup de couteau lors d'une risque, à Boussy-Saint-Antoine, mardi 23 février 2021.
Crédit : Thomas COEX / AFP
Les infos de 18h - Ado tué en Essonne : le témoignage bouleversant d'un témoin
13:14
Le journal RTL de 18h du 24 février 2021
13:14
Morad Djabari
Journaliste

Deux adolescents ont été tués en 24 heures dans l'Essonne dans deux rixes entre bandes. Les deux affaires ne semblent pas être liées, selon le parquet. La dernière s'est déroulée mardi à Boussy-Saint-Antoine. Un garçon de 14 ans a été tué "probablement d'un coup de couteau au ventre". Ça s'est passé quasiment dans les bras de Moustapha, un travailleur social, qui livre un témoignage très émouvant.

"Je me suis dit que j'allais essayer de calmer les choses. Puis je me suis vite rendu compte que j'étais entouré d'un nombre incroyable de jeunes alors j'ai rebroussé chemin. Jusqu'au moment où j'ai entendu qu'un jeune était tombé parce qu'il venait de recevoir un coup de couteau donc j'ai fait demi-tour à nouveau. J'ai essayé de voir comment je pouvais intervenir et l'aider", raconte Moustapha.

"J'ai vu une jeune fille qui avait mis un t-shirt sur la plaie pour éviter que le sang coule à flots. J'ai pris la main du petit, je lui ai parlé mais j'ai vu qu'il ne me répondait pas, qu'il avait les yeux révulsés. Son état était vraiment critique", poursuit-il. "Il était blessé à l'abdomen. Il a reçu un coup de couteau qui je pense a transpercé le poumon ou le cœur. C'est peut-être pour ça qu'il a eu du mal à respirer. Je lui ai pris la main et je l'ai vu nous quitter."
 
"J'ai un sentiment de culpabilité. Je me dis qu'est-ce qu'il aurait fallu que je fasse pour que ce jeune puisse être parmi nous aujourd'hui ? Comment est-ce que j'aurais pu calmer les autres ? Je le vis très mal. Je suis sous le choc. Je pense à lui en premier : 14 ans, ce n'est pas un âge pour mourir."

À écouter également dans ce journal

Coronavirus - Après Nice, au tour de Dunkerque de se confiner partiellement dès ce week-end. Les déplacements resteront possibles pour certains motifs, les mêmes que ceux du confinement de mars 2020.

À lire aussi

Économie - La SNCF a annoncé une perte nette à hauteur de 3 milliards d'euros pour l'année 2020 à cause de l'épidémie de coronavirus. Le groupe avait déjà perdu 801 millions d'euros en 2019.

International - Quelque 23 tonnes de cocaïne ont été saisies dans des conteneurs des ports d'Hambourg et Anvers. Il s'agit de la plus grosse saisie de cocaïne effectuée en une seule fois en Europe. Valeur du stock estimée à 3 milliards d'euros.

La rédaction vous recommande
Sur les thématiques :

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/