2 min de lecture Société

Les infos de 18h - Essonne : "Nous avons recensé 91 rixes en 2020 contre 56 en 2019", alerte le préfet

Ce lundi 22 février, une jeune fille de 14 ans a trouvé la mort dans une rixe à Saint-Chéron, dans l'Essonne. Au micro de RTL, Éric Jalon, préfet de l'Essonne, fustige un phénomène qui prend de l'ampleur.

journal switch Le journal RTL La rédaction de RTL iTunes RSS
>
Le journal RTL de 18h du 23 février 2021 Crédit Image : BERTRAND LANGLOIS / AFP | Crédit Média : RTL | Durée : | Date :
La page de l'émission
Vincent Serrano
et Julien Fautrat

Ce lundi 22 février, une jeune fille de 14 ans a trouvé la mort à Saint-Chéron, dans l'Essonne. Elle a été tuée d'un coup de couteau, après s'être interposée lors d'une rixe entre deux bandes rivales. Six personnes ont été interpellées, une enquête a été ouverte et le quartier, d'ordinaire tranquille, est sous le choc.

Les habitants de ce quartier pavillonnaire rencontrés par RTL se sont dits surpris par la violence de cette agression. Vers 15 heures, un groupe composé d'une dizaine d'individus s'en est pris à plusieurs jeunes de la commune, devant les grilles du collège. Le ton monte, et c'est à ce moment-là que cette jeune fille de 14 ans décide de s'interposer. Elle prend un coup de couteau à l'abdomen. Très vite transportée à l'hôpital, elle y décède un peu plus tard dans la nuit.


Les violences entre bandes rivales de jeunes sont un sujet particulièrement sensible dans le département de l'Essonne. La procureure et le préfet dénoncent un phénomène "qui gangrène l’Essonne et place les mineurs en première ligne". 

Nouvelle rixe ce mardi

"Ce drame intervient dans un contexte où les incidents entre jeunes et les rixes entre bandes ont augmenté, en nombre, en intensité et en gravité. Nous avons recensé 91 rixes en 2020 contre 56 en 2019", rapporte Éric Jalon, préfet de l'Essonne. "Nous connaissions ce phénomène et nous le combattons dans des secteurs plus urbanisés du département. Dans celui-ci, des tensions avaient pu être constatées, mais jamais avec ce niveau de violence et de gravité.

À lire aussi
coronavirus
Coronavirus : le vaccin Johnson & Johnson approuvé par l'UE début mars ?


Ce mardi 23 février, nous avons également appris qu'une nouvelle rixe avait eu lieu, toujours dans ce département, entre deux quartiers. Une quarantaine de jeunes étaient impliqués dans cette rixe, à Boussy-Saint-Antoine. Deux personnes ont été blessées par arme blanche. La première se trouve en état d'urgence vitale absolue, la seconde a été grièvement blessée.

À écouter également dans ce journal

Dunkerque - La situation sanitaire est extrêmement préoccupante dans la ville du Nord, avec un taux d'incidence qui dépasse désormais les 900 cas de coronavirus pour 100.000 habitants. C'est quatre fois plus que la moyenne nationale.
Agriculture - Emmanuel macron s'est rendu en Côte-d'Or, quelques heures ce mardi 23 février pour rencontrer les agriculteurs et leur apporter son soutien. Plusieurs débats étaient sur la table, dont les revenus et les difficiles négociations en cours avec la grande distribution.

Précarité menstruelle - La ministre de l'Enseignement supérieur, Frédérique Vidal, a annoncé la gratuité des protections périodiques dans les universités et les Crous. 1.500 distributeurs devraient être installés.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Société Politique Justice
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants