2 min de lecture Essonne

Les infos de 6h - Essonne : où en est l'enquête après la mort d'un autre adolescent ?

Après le décès d'une adolescente lundi 22 février, un autre jeune est décédé lors d'une rixe mardi 23 février, à Boussy-Saint-Antoine, en Essonne. Des renforts policiers ont été envoyés sur place.

journal switch Le journal RTL La rédaction de RTL iTunes RSS
>
Les infos de 6h - Rixe en Essonne : où en est l'enquête après la mort d'un autre adolescent ? Crédit Image : THOMAS COEX / AFP | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
micro générique
Sébastien Rouxel édité par Camille Guesdon

Deux décès en moins de 24 heures. Des renforts policiers ont été envoyés dans l'Essonne après la mort de deux adolescents. À l'origine de ces décès, des bagarres entre bandes rivales. Lundi 22 février, une jeune fille de 14 ans a été tuée près d'un collège dans la petite commune de Saint-Chéron. Six adolescents sont en garde à vue. 

De nouveaux affrontements ont eu lieu mardi 23 février, à Boussy-Saint-Antoine. La bagarre a fait un mort et un blessé grave. A priori, les deux affaires ne sont pas liées. 

Selon nos informations, un adolescent accompagné de sa mère s'est rendu à la police. Il assure être l'auteur du "coup fatal" porté à la seconde victime : un coup de couteau au niveau du thorax. Un autre mineur a été grièvement blessé à l'arme blanche lors de l'affrontement, cette fois au niveau de la gorge. Il a été héliporté en urgence absolue à l'hôpital. Un troisième adolescent est plus légèrement touché.

30 policiers supplémentaires

Cette rixe a eu lieu en fin d'après-midi, sur le parking de la piscine de Boussy-Saint-Antoine. Une trentaine de jeunes se sont affrontés. Ils sont tous venus de communes voisines : Epinay-sous-Sénart et Quincy-sous-Sénart. 

À lire aussi
faits divers
Lyon : cinq interpellations après de nouveaux incidents

L'une des pistes de l'enquête, c'est qu'il s'agirait d'une guerre de quartier. Selon Romain Colas, le maire de Boussy-Saint-Antoine, cela fait des années que des groupes de jeunes venus de ces villes viennent s'affronter dans sa commune car elle se trouve juste au milieu. Désormais, le maire craint d'éventuelles représailles et c'est pour cela qu'il a demandé des renforts. Dans la nuit de mardi à mercredi, 30 policiers supplémentaires ont été envoyés sur place selon le ministère de de l'Intérieur.

À écouter également dans ce journal

Coronavirus - En France, les médecins généralistes vont pouvoir vacciner à partir de jeudi 25 février. Les doses sont actuellement livrées. Les patients concernés sont les personnes âgées de 50 à 64 ans souffrant de comorbidité.
Justice - Gérard Depardieu conteste totalement les faits qui lui sont reprochés. L'acteur a été mis en examen en décembre dernier pour deux viols commis en 2018.


Epidémie - L'agglomération de Dunkerque affronte une hausse des cas de Covid-19. La ville échappera-t-elle à un renconfinement local ? Le ministre de la Santé, Olivier Véran, est attendu sur place.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Essonne Meurtres Affrontements
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants