1 min de lecture Algérie

Les actualités de 5h : les Algériens dans la rue malgré le départ de Bouteflika

La démission d'Abdelaziz Bouteflika n'est qu'une "demi-victoire" pour les Algériens qui entendent manifester à nouveau en masse pour un septième vendredi consécutif.

Micro RTL générique Le journal RTL La rédaction de RTL iTunes RSS
>
Les actualités de 5h : les Algériens dans la rue malgré le départ de Bouteflika Crédit Image : FRANCOIS GUILLOT / AFP | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
Micro RTL
La rédaction de RTL Journalistes RTL

Un premier vendredi sans Bouteflika... Mais avec de nouvelles manifestations en Algérie malgré la démission du président. La jeunesse notamment sera encore dans la rue pour un 7e vendredi consécutif.

La démission d'Abdelaziz Bouteflika, arrachée dans la semaine, n'est qu'une "demi-victoire" pour les Algériens qui veulent chasser le "système" du pouvoir et empêcher les anciens fidèles du président déchu de gérer la transition. Sur les réseaux sociaux, depuis le départ de Bouteflika, le néologisme "vendredire", inventé par les contestataires et signifiant "manifester joyeusement", a acquis un sens supplémentaire : "faire chuter un régime dictatorial pacifiquement".

Les appels à "vendredire" n'y ont pas pour autant cessé avec un nouveau mot d'ordre : chasser les "3B", Abdelkader Bensalah, Tayeb Belaiz et Noureddine Bedoui, trois hommes-clés de l'appareil mis en place par Bouteflika et à qui la Constitution confie les rênes du processus d'intérim.

À lire aussi
Saïd Bouteflika (à droite près de la table), le 17 mai 2007 algérie
Algérie : le frère de Bouteflika et deux anciens généraux ont été arrêtés

À écouter également dans ce journal

Justice : le Conseil Constitutionnel censure une partie de la loi anti-casseurs. Les Sages cassent l’interdiction de manifester. L'idée était de bannir des rassemblements les citoyens menaçants. Les préfets ne pourront donc pas faire le tri. Un tri qui avait fait polémique.


Santé : la fin du monopole en vue pour les pharmacies... L'autorité de la concurrence plaide pour une ouverture du marché des médicaments.

International : Carlos Ghosn a de nouveau dormi en prison au Japon. Une prison où il était déjà resté plus de 100 jours. L'ancien PDG de Renault-Nissan a été ré-arrêté hier, pour de nouveaux soupçons de malversations et peut potentiellement rester en garde à vue pendant une vingtaine de jours.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Algérie Abdelaziz Bouteflika Manifestations
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7797366100
Les actualités de 5h : les Algériens dans la rue malgré le départ de Bouteflika
Les actualités de 5h : les Algériens dans la rue malgré le départ de Bouteflika
La démission d'Abdelaziz Bouteflika n'est qu'une "demi-victoire" pour les Algériens qui entendent manifester à nouveau en masse pour un septième vendredi consécutif.
https://www.rtl.fr/actu/justice-faits-divers/les-actualites-de-5h-les-algeriens-dans-la-rue-malgre-le-depart-de-bouteflika-7797366100
2019-04-05 05:34:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/_wlbvzJ1WscfTStuBbK3vA/330v220-2/online/image/2019/0324/7797284677_000-1f08li.jpg