2 min de lecture Le journal

Le journal de 18h : Thomas Langmann jugé en août pour "harcèlement moral sur conjoint"

Le producteur Thomas Langmann a été placé vendredi 4 mai sous contrôle judiciaire, après deux jours passés en garde à vue.

journal switch Le journal RTL La rédaction de RTL iTunes RSS
>
Le journal de 18h : Thomas Langmann jugé en août pour "harcèlement moral sur conjoint" Crédit Image : VALERY HACHE / AFP | Crédit Média : RTL | Durée : | Date : La page de l'émission
Nicolas Marischaël avec sa famille dans son atelier-boutique
La rédaction numérique de RTL
et AFP

Thomas Langmann sera jugé en août prochain pour harcèlement sur conjoint. Le producteur de The Artist a été placé sous contrôle judiciaire après deux jours de garde à vue. Sa femme a porté plainte contre lui pour des appels téléphoniques malveillants. Ils sont en pleine procédure de divorce.

Le procureur lui a notifié sa convocation sur procès-verbal (CPPV) pour une audience prévue le 28 août, a précisé une source proche du dossier. Dans l'attente du jugement, Thomas Langmann est soumis à un contrôle judiciaire qui lui interdit d'entrer en contact avec sa femme, mais pas avec ses enfants. "C'est l'effet d'une procédure de divorce conflictuelle, dans laquelle, malheureusement, il y a une volonté d'instrumentalisation de la justice", a réagi son avocate, Me Caroline Toby. 

Selon son conseil, les faits de harcèlement visés par le parquet sont constitués de nombreux SMS et e-mails envoyés par Thomas Langmann à sa femme. Le producteur et réalisateur avait été placé en garde à vue mercredi 2 mai après-midi au commissariat des 5e et 6e arrondissements, où il avait été convoqué dans le cadre d'une enquête préliminaire ouverte par le parquet de Paris à la suite d'une plainte de sa femme. 

À écouter également dans ce journal :

- Après treize jours de grève, le référendum, organisé auprès des salariés, a été refuséLe PDG annonce sa démission après ce rejet de l'accord salarial proposé par la direction, que les syndicats refusent.

À lire aussi
La police judiciaire, sur les lieux de l'attaque à l'arme blanche à Paris, le 25 septembre 2020 faits divers
Les infos de 18h - Attaque à Paris : ce que l'on sait des suspects

- Grande kermesse ou journée de la casse ? Samedi, c'est la "fête à Macron" à Paris, à l'appel notamment de la France insoumise. Un rassemblement sous haute surveillance après les débordements du 1er-mai, la préfecture promet 500 policiers supplémentaires, soit 2.000 hommes.

- 14 ans de prison ferme requis contre l'agresseur de Marin, ce jeune homme tabassé pour avoir pris la défense d'un couple agressé à Lyon. L'excuse de minorité n'a pas été retenue.

- Le 19 mai prochain, tous les regards se tourneront vers Londres où aura lieu le "royal wedding" du Prince Harry et de Meghan Markle.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Le journal Justice Harcèlement
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants