2 min de lecture Le journal

Le journal de 18h : Nordhal L. est-il un tueur en série ?

REPLAY - Nordhal L., inculpé dans la disparition de Maëlys, vient d’être mis en examen pour le meurtre d’un soldat disparu en avril dernier. Désormais, les enquêteurs se penchent sur d'autres affaires non élucidées.

monde-rouge-245x300 Le journal RTL La rédaction de RTL iTunes RSS
>
Le journal de 18h : le meurtrier présumé de la petite Maëlys est-il un tueur en série ? Crédit Image : JEAN-PHILIPPE KSIAZEK / AFP | Durée : | Date : La page de l'émission

C’est un rebondissement inouï dans l’affaire de la disparition du caporal Arthur Noyer. Nordhal L., inculpé dans l’affaire de l’enlèvement de la petite Maëlys, a été mis en examen pour l'assassinat du caporal disparu en Savoie en avril dernier. Assassinat car le procureur a indiqué que le crâne retrouvé au mois de septembre venait d'être identifié. 

Nordhal L. conteste l'ensemble des faits. Mais là encore, son téléphone portable a parlé et révélé qu’il était présent sur les lieux de la disparition. Il a borné aux mêmes endroits et en même temps que celui de la victime entre 3h01 et 3h45 à proximité de Chambéry. La voiture de l’inculpé, une Audi A3, a bien été identifiée sur les bandes de vidéosurveillance. 13 jours après la disparition d’Arthur Noyer, il a effectué une recherche avec les mots clefs "décomposition corps humain".

Désormais certains que Nordhal L. était bien avec la victime, les enquêteurs vont regarder toutes les disparitions inquiétantes dans la région.

La mère du caporal Arthur Noyer a lu un communiqué poignant dans lequel elle s’adresse à son fils : "Arthur, nous avons toujours gardé espoir de te revoir mais aujourd’hui nous savons que nous ne te reverrons plus jamais. Devant cette dure et douloureuse réalité je n’ai pas de mot ni le courage pour exprimer notre immense chagrin. Tu étais un jeune homme aimant prévenant et joyeux. Nous t’aimons tellement fort, essaie de reposer en paix".

À écouter également dans ce journal :

À lire aussi
Thierry Breton, le 3 juin 2019 commission européenne
Les infos de 18h - Commission européenne : la candidature de Thierry Breton validée

COLLISION À MILLAS - Tandis qu’une chapelle ardente a été dressée en hommage aux victimes dans le village de Saint-Féliu-d’Avall, l’enquête sur l’ouverture ou non des barrières du passage à niveau persiste. La conductrice du bus devrait être mise en examen pour homicides involontaires.

POLITIQUE - Le trajet Tokyo-Paris du Premier ministre à 350 000 euros passe mal. Les explications n’ont pas convaincu tout le monde. L’opposition s’insurge mais la pression retombe progressivement. Personne ne réclame la démission d’Édouard Philippe.

SOCIÉTÉ - À Noël, le gaspillage alimentaire touche trois Français sur quatre selon une étude Ipsos pour Interfel.  

SPORT - Marion Bartoli effectuera son retour à la compétition, après 4 ans d‘absence. Elle a révélé que cette décision provenait de ses graves problèmes de santé contractés en 2016, qui lui ont donné l’envie de revenir. 

AFFAIRE GRÉGORY - Marcel Jacob est autorisé à rentrer chez lui, un mois après son épouse. Ils sont tous les deux mis en examen dans le cadre de l’enquête sur l’enlèvement et le meurtre du petit Grégory.

INTERNATIONAL - L’Union Européenne déclenche son article 7 contre la Pologne estimant qu’il y a un risque clair d’une violation de l’État de droit. C’est une décision radicale jamais vu qui pourrait priver le pays de son droit de vote à l’UE.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Le journal Disparition de Maëlys Faits divers
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants