2 min de lecture Faits divers

Le journal de 12h30 - Strasbourg : après la mort de Naomi, le choc à l'hôpital

La jeune femme de 22 ans est décédée quelques heures après avoir appelé le Samu, qui a ignoré son état et ne l'a pas prise en charge. La ministre de la Santé à demandé une enquête.

monde-rouge-245x300 Le journal RTL La rédaction de RTL iTunes RSS
>
Le journal de 12h30 - Strasbourg : après la mort de Naomie, le choc à l'hôpital Crédit Image : PIERRE ANDRIEU / AFP | Crédit Média : RTL | Durée : | Date : La page de l'émission
micro générique
La rédaction numérique de RTL

Après le décès de Naomie, cette jeune femme de 22 ans, quelques heures seulement après avoir composé le 15, les questions fusent. C'est la crise ce mercredi à l'hôpital de Strasbourg, où cette jeune maman n'a pas été prise au sérieux par le standard du Samu. SOS Médecin l'a finalement aidée, mais trop tard. Elle a succombé à deux arrêts cardiaques, en décembre dernier. 

L'enregistrement de la conversation entre la jeune femme à bout de forces et une opératrice a été rendu public et fait froid dans le dos. La ministre de la Santé elle-même se dit consternée et indignée. Une enquête devra dire s'il s'agit d'une défaillance personnelle ou si c'est une nouvelle illustration de la crise dans notre système de santé.

En attendant, à l'hôpital, tout le monde est très affecté par ce drame. Les agents hospitaliers sont doublement sous le choc, d'abord d'entendre leur collègue s'adresser sur ce ton à une malade, dénonçant une faute professionnelle évidente. Mais ils sont aussi sous le choc, car depuis la médiatisation de cette affaire, les appels menaçants, très précis, se multiplient au centre 15.

Véronique Barrière, secrétaire générale adjointe de Force ouvrière des hospices civiles de Strasbourg, a lancé un droit d'alerte ce mercredi, pour assurer la sécurité des agents. Une cellule de crise doit se réunir à l'hôpital de Strasbourg dans l'après-midi.

À écouter également dans ce journal :

À lire aussi
Une infirmière dans un Ehpad à Lens le 4 décembre 2013 justice
Seine-et-Marne : une aide-soignante d'Ehpad aurait utilisé les cartes bancaires de résidents

- Le couple Macron va passer son week-end au fort de Brégançon, une résidence à disposition du chef de l'État, mais délaissée par François Hollande pendant son mandat et qui l'avait même ouverte au public.

- Le président américain Donald Trump a déclaré que les États-Unis se retiraient de l'accord sur le nucléaire iranienprovoquant un séisme diplomatique mondial.

- Deux bébés ont été attaqués par un pitbull, sur l'une des plages du Prado à Marseille, l'un des deux a été grièvement blessé au visage.

- Les femmes sont moins dépensières que les hommes, n'en déplaise aux idées reçues, selon notre sondage Odoxa.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Faits divers Le journal Hôpitaux
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants