3 min de lecture Justice

INFO RTL - SDF armé abattu à La Défense : l'enquête pour meurtre confiée à un juge

Le 13 décembre 2019, Rachid R. était abattu de plusieurs balles par trois policiers après les avoir menacés avec une scie. L’enquête pour "meurtre", ouverte après une plainte de la famille, a été confiée à un juge d’instruction le 20 mai dernier.

Le quartier d'affaires de La Défense le 13 avril 2016
Le quartier d'affaires de La Défense le 13 avril 2016 Crédit : MIGUEL MEDINA / AFP
Thomas Prouteau édité par Benoît Collet

Leila R. n’en peut plus d’attendre. Il y a six mois son frère, schizophrène, échappé d’un hôpital psychiatrie, était abattu après avoir menacé des policiers dans un parking de la Défense avec une scie à placo-plâtre.

Mais jusqu’à aujourd’hui, la famille n’a reçu aucune explication de la police ou du parquet de Nanterre sur la façon dont l’homme de 42 ans est mort. "Cela fait six mois et on a zéro information sur ce qui s’est passé", s’attriste sa sœur Leila. "Est-ce qu’il a vraiment commis cette agression ? Pourquoi a-t-il été abattu ? Pourquoi plusieurs balles, alors qu’il était seul et les policiers trois ? Pour moi il a été abattu injustement."

Leila R. affirme avoir appelé à plusieurs reprises l’IGPN, en charge d’une partie des investigations, pour obtenir des réponses, mais s’est vu opposer le secret de l’enquête. Aucune autre autorité n’a pris contact avec elle. "Si au moins je savais ce qui s’est passé, je pourrais prendre position, mais là on ne sait rien. On est colère, on est sans arrêt en train d’attendre."

Légitime défense ou bavure ?

L’opiniâtreté de la famille et de ses avocats William Bourdon et Vincent Brengarth a malgré tout permis au dossier d’avancer : à la suite d'une nouvelle plainte avec constitution de partie civile, une information judiciaire a été ouverte le 20 mai dernier selon les informations de RTL, et un juge d’instruction a été désigné. Ce qui signifie que la famille va pouvoir avoir accès au dossier et tenter de comprendre l'enchaînement des faits, notamment grâce aux enregistrements de la vidéo-surveillance du parking, les dépositions des policiers et au moins un témoignage.
 
Après la mort de Rachid L, la procureur de Nanterre avait tenu une conférence de presse pour expliquer que les policiers, menacés par Rachid L., avaient fait "plusieurs" sommations pour demander à l’individu de lâcher son arme mais que celui-ci s’était "jeté" sur eux. Les gardiens de la paix avaient alors tiré au total "six balles" dont "au moins l’une d’elles avait atteint l’individu". Tombé à terre, Rachid L. aurait alors dit "je suis un terroriste", avant de décéder quelques minutes plus tard. Contacté par la famille, l’Institut médico-légal avait alors indiqué que Rachid L. était mort de la balle qui lui avait traversé le thorax.

Antécédents judiciaires

À lire aussi
Covid-19 à Paris : les motards n'auront plus à porter le masque Coronavirus France
Covid-19 à Paris : les motards n'auront plus à porter le masque

Selon l’avocat Vincent Brengarth, "on peut entendre que ces balles pourraient être liées à son comportement, et que dans ce cas on s’inscrirait dans le cadre de la légitime défense, sauf qu’on ne peut pas faire présumer la légitime défense sans avoir les éléments".

Leila ne cesse de s’interroger sur les tirs : "Je pensais que les policiers s’entraînaient pour ça, avait une formation pour ça, et qu’ils avaient d’autres systèmes, qu’ils auraient pu le maîtriser autrement, d’une balle dans la jambe par exemple. Peut-être qu’ils ont eu peur, je comprends mais c’est leur façon de se défendre qui m’interroge."

Selon elle son frère était faible, "fragile", et naviguait entre hôpitaux psychiatriques et vie à la rue, notamment à La Défense. Seul antécédent notable mais ancien évoqué par la procureure de Nanterre : une condamnation à 6 mois ferme pour agression sexuelle et violence en 2000.   

Selon nos informations l’IGPN a désormais bouclé son enquête et va la transmettre au juge d’Instruction, saisi pour "meurtre" par la famille.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Justice Police Meurtre
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants