1. Accueil
  2. Actu
  3. Justice et faits divers
  4. Haute-Loire : un homme de 62 ans décède dans un conflit de voisinage
1 min de lecture

Haute-Loire : un homme de 62 ans décède dans un conflit de voisinage

Le meurtrier présumé, âgé de 45 ans, habite l'appartement au-dessus de celui de la victime. Il était alcoolisé au moment de l'altercation.

Un sapeur-pompier (illustration)
Un sapeur-pompier (illustration)
Crédit : PHILIPPE HUGUEN / AFP
Marie Gingault & AFP

Un conflit de voisinage a entrainé la mort d'un homme samedi soir au Chambon-sur-Lignon, en Haute-Loire. La victime, âgée de 62 ans, est décédée des suites de ses blessures et son voisin, alcoolisé au moment du drame, a été placé en garde à vue.

Le meurtrier présumé est un homme de 45 ans, logeant dans l'appartement au-dessus de celui de la victime. Il est lui-même aller avouer son acte auprès d'autres habitants de la commune, qui ont prévenu les secours. 

Toutefois, ces derniers n'ont pas réussi à réanimer le sexagénaire, qui est décédé dans son appartement des suites de ses blessures. Selon les premiers éléments de l'enquête de gendarmerie, le décès pourrait être dû à un traumatisme crânien. Néanmoins, cette hypothèse devra être confirmée par l'autopsie, qui sera réalisée lundi à l'Institut médico-légal de Saint-Étienne.

Les circonstances du décès n'ont pas été précisées

La garde à vue du meurtrier présumé, a été prolongée dimanche soir, sur décision du parquet du Puy-en-Velay. Le quadragénaire sera présenté lundi au pôle criminel du parquet de Clermont-Ferrand, en vue de l'ouverture d'une information judiciaire pour homicide volontaire.

À lire aussi

Le parquet de Haute-Loire a indiqué que les blessures mortelles "n'ont pas été provoquées par l'utilisation d'une arme". Toutefois, il n'a pas souhaité préciser les motifs de l'altercation, ni les circonstances précises du décès. Le suspect n'a pas pu être entendu lors des premières heures de sa garde-à-vue. Il était semble-t-il alcoolisé.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/