1. Accueil
  2. Actu
  3. Justice et faits divers
  4. Guadeloupe : trois personnes portées disparues après la crue d'une rivière
1 min de lecture

Guadeloupe : trois personnes portées disparues après la crue d'une rivière

Un homme de 70 ans, une femme de 45 ans et une petite fille de 5 ans sont portés disparus en Guadeloupe, après qu'"un fort épisode pluvieux localisé en Basse-Terre a occasionné une brusque montée des eaux".

Petit-Bourg, dans la Basse-Terre en Guadeloupe.
Petit-Bourg, dans la Basse-Terre en Guadeloupe.
Crédit : Cedrick Isham CALVADOS / AFP
Marie Gingault & AFP

Trois personnes, dont une fillette de 5 ans, sont portées disparues à Petit-Bourg et Capesterre-Belle-Eau, en Guadeloupe, après une "brusque montée des eaux en rivière", a indiqué la préfecture mercredi 3 février.

Un homme de 70 ans, une femme de 45 ans et une petite fille de 5 ans sont recherchés par les secours depuis qu'"un fort épisode pluvieux localisé en Basse-Terre a occasionné une brusque montée des eaux dans les zones de Duquerry et du saut de la Lézarde à Petit-Bourg, du Saut d'acomat à Pointe-Noire, de Grand-Rivière Vieux-Habitants et des chutes du Carbet à Capesterre-Belle-Eau".

Ainsi, plusieurs randonneurs et promeneurs ont été mis dans la difficulté, rapporte la préfecture de la Guadeloupe, qui précise que les secours ont été immédiatement dépêchés sur les lieux, mercredi après-midi. À la tombée de la nuit, les recherches ont été suspendues et ont repris ce jeudi matin, au lever du jour. 

Une cellule psychologique a été mise en place

Les riverains ont été surpris de cette montée des eaux puisque aucune alerte ou vigilance météo particulière n'avait été déclenchée en Guadeloupe mercredi. Les trois personnes disparues "ont visiblement été emportées dans les eaux parce qu'elles avaient quitté le chemin de promenade", a souligné le préfet Alexandre Rochatte, sur RCI Guadeloupe.

Par ailleurs, "25 personnes en difficulté ont été mises en sécurité, dont 3 hélitreuillées", rapporte un communiqué de la préfecture. En outre, une cellule psychologique a été mise en place, afin de prendre en charge les familles et accompagnants des personnes portées disparues. Le préfet a également activé le centre opérationnel départemental.

À lire aussi

Alexandre Rochatte a souligné que "plusieurs dizaines d'intervenants" : sapeurs-pompiers, gendarmes et hélicoptère de la sécurité civile, avaient été mobilisées pour les opérations de recherches. 

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/