1 min de lecture Guadeloupe

Coronavirus : isolement obligatoire pour les voyageurs arrivant en Guadeloupe

Les voyageurs arrivant en Guadeloupe doivent à partir de ce lundi respecter un isolement de sept jours et présenter un test PCR négatif.

La plage de Terre-de-Haut en Guadeloupe
La plage de Terre-de-Haut en Guadeloupe Crédit : Morgane Production
Venantia
Venantia Petillault et AFP

Tous les voyageurs arrivant en Guadeloupe, à l'exception de ceux provenant de Martinique, devront à partir de ce lundi 18 janvier s'engager "sur l'honneur" à respecter un isolement de sept jours, a annoncé la préfecture dans un communiqué.

"Il s'agit d'éviter l'introduction du 'variant anglais' par un voyageur qui serait porteur du virus mais n'aurait pas été testé positivement avant le départ", explique la préfecture. Les voyageurs arrivant en Guadeloupe, qui doivent déjà présenter un test PCR négatif, seront "soumis à un isolement de même nature que les 'cas contacts'"(sept jours) et devront réaliser un nouveau test sept jours après leur arrivée sur le territoire, précise le communiqué.
"Cette disposition s'appliquera pour les voyageurs de toutes les provenances, à l'exception de la Martinique", qui "s'engageront sur l'honneur à réaliser cet isolement à leur arrivée", ajoute le texte.

Les voyageurs entre la Guadeloupe et les îles du Nord (Saint-Martin et Saint-Barthélemy) ou la Guadeloupe et la Guyane doivent aussi justifier, dans les deux sens, d'un motif impérieux pour embarquer. La Martinique a elle aussi annoncé samedi un durcissement des conditions d'entrée sur son territoire, à compter de lundi, avec une mise à l'isolement obligatoire de sept jours pour les voyageurs de toutes provenances.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Guadeloupe Épidémie Coronavirus
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants