1 min de lecture Justice

Gilets jaunes : deux policiers accusés de violences renvoyés en correctionnelle

Deux policiers ont été renvoyés en correctionnelle pour avoir commis des violences présumées durant les manifestations des "gilets jaunes".

Un "gilet jaune" affronte un policier à Strasbourg, le 1er décembre 2018
Un "gilet jaune" affronte un policier à Strasbourg, le 1er décembre 2018 Crédit : PATRICK HERTZOG / AFP
Louis Rigaudière et AFP

C'est inédit depuis le début du mouvement. Deux policiers ont été renvoyés en correctionnelle pour des violences présumées lors de manifestations de "gilets jaunes", a annoncé jeudi 7 novembre le procureur de Paris Rémi Heitz.

Les deux affaires concernent des faits survenus lors de la manifestation du 1er mai 2019, précise le procureur dans un communiqué. Les fonctionnaires devront répondre de "violences volontaires par personne dépositaire de l'autorité publique", ajoute-t-il. 

L'un est accusé d'avoir giflé un manifestant, l'autre d'avoir jeté un pavé sur plusieurs gilets jaunes. Les deux scènes avaient été filmées puis relayées massivement sur les réseaux sociaux.

À ce jour, 18 des 212 enquêtes confiées à l'IGPN ont donné lieu à l'ouverture d'une information judiciaire, 146 ont été clôturées et 54 classées sans suite. Selon le ministère de l'Intérieur, 2.448 blessés ont été recensés côté manifestants et 1.797 côté forces de l’ordre.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Justice Gilets jaunes IGPN
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants