2 min de lecture Michel Fourniret

Estelle Mouzin : pourquoi l'audition de l'ex-femme de Fourniret est capitale

Monique Olivier, l'ex femme de Michel Fourniret, est entendue par la justice le 24 janvier dans le cadre de l'enquête sur la disparition de la jeune Estelle Mouzin, en 2003. Son témoignage pourrait bien faire condamner son ex-mari.

Micro générique Switch 245x300 3 Minutes pour Comprendre La rédaction de RTL iTunes RSS
>
Estelle Mouzin : pourquoi l'audition de l'ex-femme de Fourniret est capitale Crédit Image : FRANCOIS NASCIMBENI / AFP | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
Calvi-245x300
Yves Calvi édité par Benoît Collet

Monique Olivier, l'ex-femme de Michel Fourniret, va être auditionnée le 24 janvier par la justice, dans le cadre de l'enquête sur la disparition d'Estelle Mouzin en 2003. La juge veut l'entendre au sujet de confidences qu'elle aurait faites auprès de compagnons de cellule. 

Elle leur aurait raconté que Michel Fourniret serait l'auteur de l'enlèvement et de l'assassinat de la petite fille. Il va s'agir pour la juge de vérifier ce qu'a pu dire Monique Olivier et si elle peut le confirmer.

Récemment, l'ex-femme de Michel Fourniret a ébranlé la défense de ce dernier, en faisant tomber le fameux alibi du coup de téléphone à son fils au moment de la disparition d'Estelle Mouzin. L'appel a été passé depuis Sart-Custinne, en Belgique, et la disparition de la fillette a eu lieu à Guermantes, en Seine-et-Marne.

En disant que c'était elle qui avait passé le coup de fil, Monique Olivier a ouvert une brèche dans la défense de Fourniret. Depuis, le tueur en série a été mis en examen. Sa femme a été placée sous le statut de témoin assisté en raison de ses mensonges répétés.

Emmurés dans le silence

À lire aussi
Estelle Mouzin disparition
Estelle Mouzin : le corps de la jeune fille introuvable, fin des recherches dans les Ardennes

Alors pourquoi se décide-t-elle à parler aujourd'hui ? Pendant longtemps, Monique Olivier a vécu dans la peur de son mari. Lors des interrogatoires elle lui tournait le dos, n'osait pas le regarder dans yeux. Aujourd'hui le pacte du silence est brisé. Peu à peu, elle égrène ses confidences.

Le problème dans cette affaire reste qu'il n'y a pas d'élément matériel, pas d'enregistrement de l'appel. C'est parole contre parole. Fourniret lui reste muré dans son silence, son jeu sadique fait de chantage à la vérité. On sait aussi qu'il perd un peu la mémoire.

Monique Olivier, complice de son ex-mari

Il ne faut pas non plus oublier que Monique Olivier a été la complice de son mari de longues années durant. C'est elle qui livrait de jeunes vierges à son mari, qui conduisait la camionnette. Elle savait ce qu'il se passait mais n'a rien dit pendant des années. "Si Fourniret est le baril de poudre, sa femme est la mèche", a analysé le psychiatre Jean-Luc Ployé dans Paris-Match.

Dans cette quête presque impossible de la vérité, la juge chargée de l'enquête, Sabine Khéris, a un atout maître : elle est la première à comprendre la façon de raisonner de "l'ogre des Ardennes" et la façon dont il joue avec les gens, comme quand il avait envoyé une lettre au père d'Estelle Mouzin pour lui demander une rencontre.

Lire la suite
Michel Fourniret Crime Disparition
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants