2 min de lecture Crime

Monique Olivier, « la mésange » et « l’ogresse »

REPLAY - Le 28 mai 2008, Monique Olivier est condamnée à la perpétuité assortie d'une peine de sûreté de 28 ans par la Cour d'Assises des Ardennes. Celle qui se présentait comme une femme sous influence de son mari pervers est finalement reconnue coupable de complicité active dans les crimes de Michel Fourniret.

Jacques Pradel L'heure du crime Jacques Pradel
>
Monique Olivier : "la mésange" et "l'ogresse" Crédit Image : AFP | Crédit Média : Jacques Pradel | Durée : | Date : La page de l'émission
Jacques Pradel
Jacques Pradel et Margaux Agnès

L'édito de Jacques Pradel

Nous revenons aujourd’hui sur l’affaire Fourniret et, en particulier, sur la personnalité et sur l’implication réelle de son épouse, Monique Olivier, qui a largement minimisé son rôle de complice au cours du procès. 

Tout le monde connaît malheureusement l’odyssée sanglante de ce couple diabolique qui a commis certainement plus d’une dizaine de meurtres de jeunes filles, enlevées en France et en Belgique, entre 1987 et 2001.

Le 28 mai 2008, Michel Fourniret a été condamné par la Cour d'Assises des Ardennes à la réclusion criminelle à perpétuité incompressible, ce que l’on appelle aussi la "perpétuité réelle", pour cinq meurtres et deux assassinats. Monique Olivier a été jugée en même temps que Fourniret et condamnée, elle aussi, à la réclusion criminelle à perpétuité, mais assortie d'une période de sûreté de 28 ans.

À lire aussi
Jacques Pradel crime
Meurtres non élucidés dans le Pas-de-Calais

Une peine plus légère, qui semble indiquer que Monique Olivier aurait agi par peur et par soumission.
La question que nous posons aujourd’hui avec mes invités : Et si la femme de l’ogre, était en réalité une surdouée du crime ? Autrement dit, Michel Fourniret serait-il devenu un tueur en série, s’il n’avait pas rencontré Monique Olivier ?

L'ogresse des Ardennes

Le 28 mai 2008, Michel Fourniret est condamné à la réclusion à perpétuité réelle par la Cour d'Assises des Ardennes.

Il est reconnu coupable d'une série d'enlèvements, de viols et de meurtres commis en France et en Belgique entre 1987 et 2003. Complice de ces crimes, son épouse, Monique Olivier, est condamnée à la perpétuité assortie d'une période de sûreté de 28 ans.
Le procès de ce couple criminel, qui a duré huit semaines, a permis de préciser l'implication de l'épouse de Michel Fourniret. Alors qu'elle s'était présentée comme une victime, dominée par un mari diabolique, l'enquête et le procès font apparaître une réalité bien différente. Après avoir scellé un "pacte criminel" avec Michel Fourniret, Monique Olivier a joué un véritable rôle dans les différents crimes commis par "l'ogre des Ardennes".

Je ne sais pas si le diable existe, mais s'il existe, il est à double visage : un recto boursouflé du petit Fourniret et un verso impavide, lisse, la face de Monique Olivier.

Francis Nachbar, avocat général
Partager la citation

Nos invités

Harold Cobert, écrivain, auteur de La mésange et l'ogresse (Ed. Plon), Alain Behr, avocat de la famille d’Isabelle Laville, Daniel Zagury, psychiatre des hôpitaux, expert près la cour d’appel de Paris

La mésange et l'ogresse d'Harold Cobert (Editions Plon)
La mésange et l'ogresse d'Harold Cobert (Editions Plon)

Vous pouvez à tout moment soumettre une affaire à Jacques Pradel. Laissez votre message avec les principales informations nécessaires à l'équipe de l'émission pour programmer, peut-être prochainement, ce fait-divers dans L'Heure du Crime.

L'équipe de l'émission vous recommande
Lire la suite
Crime Michel Fourniret Ardennes
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7784584384
Monique Olivier, « la mésange » et « l’ogresse »
Monique Olivier, « la mésange » et « l’ogresse »
REPLAY - Le 28 mai 2008, Monique Olivier est condamnée à la perpétuité assortie d'une peine de sûreté de 28 ans par la Cour d'Assises des Ardennes. Celle qui se présentait comme une femme sous influence de son mari pervers est finalement reconnue coupable de complicité active dans les crimes de Michel Fourniret.
https://www.rtl.fr/actu/debats-societe/monique-olivier-7784584384
2016-08-29 10:30:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/2yFYT9xYG50VL8XBo7Xeiw/330v220-2/online/image/2008/0401/79930_Monique-Olivier.jpg