1. Accueil
  2. Actu
  3. Justice et faits divers
  4. Estelle Mouzin : l'ombre de Michel Fourniret hante toujours les Ardennes
3 min de lecture

Estelle Mouzin : l'ombre de Michel Fourniret hante toujours les Ardennes

REPORTAGE - Les fouilles dans les Ardennes pour retrouver le corps d'Estelle Mouzin se sont soldées par un nouvel échec. Ces recherches ravivent de mauvais souvenirs aux habitants des communes concernées.

Michel Fourniret, à la sortie du commissariat de police de Dinant, le 8 juillet 2004
Michel Fourniret, à la sortie du commissariat de police de Dinant, le 8 juillet 2004
Crédit : GERARD CERLES / AFP
Estelle Mouzin : l'ombre de Michel Fourniret hante toujours les Ardennes
04:06
Alice Moreno

Une nouvelle session de fouilles s'est déroulée la semaine dernière dans les Ardennes pour tenter de retrouver le corps d'Estelle Mouzin, la fillette disparue en janvier 2003 à Guermantes. Mais l'opération de recherches s'est soldée par un échec, malgré les espoirs des enquêteurs et des avocats, qui croyaient à une "piste sérieuse".

Ces fouilles ont ravivé de douloureux souvenirs pour les habitants des Ardennes, où l'ombre de l'ogre est omniprésente. Sur les hauteurs du hameau de Rumel, Virginie observe la colline rasée depuis son jardin. Les pelleteuses retournent la terre depuis des jours. "Moi et mes cousines, on allait toujours jouer là-haut, si ça se trouve on était là où il y avait un corps", se demande-t-elle.

Les enquêteurs cherchent une trace d'Estelle Mouzin, la fillette peut être enterrée là par Michel Fourniret. Daniel habite dans le périmètre des fouilles. Il a mené ses propres recherches sous les sapins, "je me suis mis dans la peau de Fourniret et j'ai cherché pendant une heure", explique-t-il. "Au bout d'une heure, je suis tombé sur une espèce de fosse, légèrement enfoncée. Je suis allé la signaler à la gendarmerie".

Le secteur a été sondé sur les indications de Monique Olivier. "Ce lieu, c'est le lieu de vie de Michel Fourniret", décrit Didier Seban, l'avocat de la famille Mouzin. "On est dans le village, où se trouvait la maison de sa mère, on est à deux kilomètres du lieu où aurait été séquestrée Estelle, ce lieu a vraiment du sens". Mais rien n'a été découvert à l'issue de ces gigantesques recherches. Le village retrouve sa tranquillité, avec un trou béant dans la colline voisine.

Le cimetière, une piste sérieuse pour la juge d'instruction

À lire aussi

À une dizaine de kilomètres d'Issancourt, il y a la tombe des Fourniret, Qui a aussi intéressé la juge Kheris en charge de l'enquête. En octobre dernier, la tombe a été ouverte sur ordre de la juge d'instruction

Le maire de Donchery, Christian Welter se souvient de ces fouilles peu communes. "Je pense que la juge avait pensé qu'il était possible que Fournirait ait enterré des corps d'enfants au moment où les tombes étaient ouvertes, en 2003", raconte-t-il. Le maire poursuit, "un membre de la famille Fourniret a été enterré en 2003, je crois que ça correspond avec les dates de l'assassinat d'un certain nombre d'enfants".

Des résidences hantées par les horreurs de Fourniret

C'est aussi sur sa commune que se trouve le tristement célèbre château du Sautou. Caché dans une épaisse forêt de sapins. Deux victimes de Michel Fourniret ont été déterrées dans le parc du manoir.

Imaginez le décor : de grands bois sombres, pas de réseau téléphonique, le souvenir de ces jeunes filles qui gisaient là… "On a toujours une appréhension quand on passe à côté, on a des frissons", décrit Pascal, qui vit tout près de la demeure. "Ma fille était à l'école avec une des victimes de M. Fourniret". Mananya Thumpong, 13 ans, violée et tuée par l'ogre des Ardennes. Elle est l'une des sept victimes que le tueur a reconnues. 

Autre lieu d'atrocités, la maison de Ville-sur-Lumes, où l'ADN partiel d'Estelle Mouzin a été retrouvé. Michel Fourniret aurait emmené plusieurs jeunes filles à cet endroit. "Il était d'une politesse extrême", se souvient Félo, un de ses voisins. "Je n'aurais jamais pensé. Il y en a beaucoup qui ne pensaient pas ça de lui. Il cachait énormément son jeu, on est obligés d'y penser". L'ogre des Ardennes hante encore ses habitants. Et cela risque de durer, puisque de nouvelles fouilles pourraient être ordonnées dans la région.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/