1 min de lecture Coronavirus

Essonne : un match de foot réunit 300 personnes en pleine crise sanitaire

VU DANS LA PRESSE - Alors que les rassemblements de plus de dix personnes sont toujours interdits, 300 personnes se sont réunies à Grigny, pour un match de football. Le maire de la ville compte porter plainte.

Un ballon de football (illustration).
Un ballon de football (illustration). Crédit : AFP/B.Langlois
Photo Quentin Marchal
Quentin Marchal
Journaliste

Si les championnats de France de Ligue 1 et Ligue 2 sont officiellement terminés en raison de la crise du coronavirus, c'est d'une toute autre manière que le football s'est mis en évidence dans la soirée de ce mardi 26 mai. À Grigny, une commune située dans l’Essonne, 300 personnes se sont réunies lors d'un match opposant le club de leur ville à celui de Corbeil-Essonnes.

Comme le rapporte le journal Le Parisien, les jeunes supporters seraient entrés par effraction sur le terrain en cassant un grillage. Cet événement, similaire à celui de Strasbourg intervient alors que les rassemblements de plus de dix personnes, sont pourtant toujours interdits dans le cadre de la lutte contre l'épidémie de la Covid-19.

Le maire PCF de la ville, Philippe Rio a fustigé, auprès du quotidien francilien, le comportement de ces personnes qui "mettent à mal les efforts remarquables faits jusque-là pour sauver des vies". "C'est irresponsable et insultant pour les personnels soignants et c'est un manque de respect vis-à-vis de leurs parents" a-t-il ajouté en précisant qu'il comptait porter plainte.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Coronavirus Essonne Football
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants