3 min de lecture Faits divers

Dupont de Ligonnès : qu'est-ce que l'affaire John List, évoquée dans "Un homme ordinaire"?

Xavier Dupont de Ligonnès s'est-il inspiré de John List pour tuer sa famille et disparaître ? L'affaire américaine a de nombreux points communs avec l'affaire française.

Xavier Dupont de Ligonnès, auteur présumé d'un quintuple meurtre
Xavier Dupont de Ligonnès, auteur présumé d'un quintuple meurtre Crédit : AFP
signature paul turban
Paul Turban Journaliste

C'est l'affaire qui a poussé Pierre Aknine, réalisateur de la série Un homme ordinaire, à se plonger dans l'affaire Xavier Dupont de Ligonnès. Ce mardi 22 septembre, M6 diffusait les deux derniers épisodes de la série librement inspirée de cette affaire jamais résolue. Ils évoquent une autre affaire criminelle : l'affaire John List

"Il y a des similitudes entre John List et Xavier Dupont de Ligonnès qui sont absolument frappantes, explique dans Un homme ordinaire : de la fiction à la réalité, Pierre Aknine. En 2009, quand l'affaire John List éclate, [Xavier Dupont de Ligonnès] était aux États-Unis." Une impression partagée par de nombreux experts et passionnés de l'affaire. 

En 1971, à Westfield (New Jersey, États-Unis), John List, 46 ans, a tué sa femme, sa mère et ses trois enfants en l'espace d'une journée. Comme Xavier Dupont de Ligonnès, si celui-ci est bien le meurtrier de la famille, il a utilisé une arme à feu. Les deux hommes étaient catholiques fervents, et tous deux avaient de graves difficultés financières. 

Des détails qui éloignent l'idée d'une simple coincidence

Mais au-delà de ces grandes lignes communes, des détails rapprochent encore plus les deux faits divers. Ainsi, John List a d'abord tué 4 membres de sa famille, sa femme et sa mère dans la matinée, puis deux de ses enfants à leur retour de l'école en fin de journée. Il se prépare ensuite à manger et part assister à un match de foot de son dernier fils, avant de le ramener à leur domicile pour le tuer. De même, Xavier Dupont de Ligonnès a dîné au restaurant avec un de ses enfants qui était chez un ami le lendemain des meurtres et l'aurait abattu à leur retour. 

À lire aussi
Des pompiers essayant d'éteindre un incendie qui s'est déclaré dans un entrepôt au Havre faits divers
VIDÉO - Le Havre : un important incendie dans un entrepôt, des centaines de riverains évacués

Comme les chiens de John List ont disparu au moment des meurtres, de même les deux labradors des Dupont de Ligonnès ont été tués et enterrés dans le jardin familial. John List a annoncé avant les meurtres par une lettre qu'il devait partir avec sa famille en Caroline du Nord pour s'occuper de sa mère. De la même manière, Xavier Dupont de Ligonnès a prévenu ses proches, l'école de ses enfants ou encore l'entreprise de sa femme de leur départ subi.

Une longue cavale

Ces excuses ont quelque peu retardé la recherche des famillesLes deux hommes ont réussi pendant ce temps à disparaître après les crimes en laissant très peu de traces. John List n'a été retrouvé que près de 18 ans après le crime, grâce à un portrait diffusé à la télévision. Il a changé d'identité (Robert Clark), est remarié et a un emploi lorsqu'il est arrêté. Xavier Dupont de Ligonnès a complètement disparu une dizaine de jours après les meurtres. 

John List a été condamné en 1990 à la prison à vie. Il est mort à l'âge de 82 ans, en prison, après avoir contracté une pneumonie. Avant cela, dans une interview à ABC, John List a expliqué qu'il a tué sa famille en raison de difficultés financières, "le seul moyen de les sauver", selon lui. Il n'a jamais voulu se suicider : "j'étais convaincu que si vous vous tuez vous-même, vous n'irez pas au paradis." Une conviction partagée par Xavier Dupont de Ligonnès ? 

>
Xavier Dupont de Ligonnès : est-il toujours en vie ? Crédit Image : RTL | Crédit Média : RTL | Durée : | Date :

Retrouvez les deux derniers épisodes d'Un homme ordinaire ainsi que l'émission De la fiction à la réalité sur 6play.fr

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Faits divers Xavier Dupont de Ligonnès Affaire Dupont de Ligonnès
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants