1. Accueil
  2. Actu
  3. Justice et faits divers
  4. Disparition de Delphine Jubillar : 3 personnes en garde à vue dont le mari
1 min de lecture

Disparition de Delphine Jubillar : 3 personnes en garde à vue dont le mari

Le mari de Delphine Jubillar, infirmière disparue depuis décembre dans le Tarn, sa belle-mère et le compagnon de sa belle-mère ont été placés en garde à vue ce mercredi 16 juin, a indiqué le procureur de Toulouse.

Cédric Jubillar, le mari de Delphine Jubillar
Cédric Jubillar, le mari de Delphine Jubillar
Crédit : Fred SCHEIBER / AFP
cassandre
Cassandre Jeannin
Journaliste

Cela fait six mois jour pour jour que Delphine Jubillar a disparu dans le Tarn. Son mari, sa belle-mère et le compagnon de sa belle-mère ont été placés en garde à vue ce mercredi 16 juin, a indiqué le procureur de Toulouse. "Je vous confirme le placement sous le régime de la garde à vue de Cédric Jubillar ce jour sur décision des deux magistrats instructeurs en charge de ce dossier", a précisé Dominique Alzeari.    

La mère et le beau-père de Cédric Jubillar sont également en garde à vue, a indiqué le procureur de Toulouse. Il peut encore "y avoir d'autres auditions vraisemblablement en audition libre ou de témoins", a précisé le procureur qui n'a "aucune indication sur d'autres interpellations éventuelles". 

L'infirmière et mère de famille de 33 ans avait disparu le 16 décembre de son domicile de Cagnac-les-Mines, près d'Albi. À la suite de cette disparition, une information judiciaire avait été ouverte pour "enlèvement, détention ou séquestration". Les gendarmes de la Section de recherche ont sondé lacs et rivières, mené des battues dans les champs et les bois autour du village où la jeune femme habitait avec son mari et ses deux garçons, une maison qui a été plusieurs fois perquisitionnée

Dans cette affaire, la piste criminelle est privilégiée par les enquêteurs. Cédric Jubillar avait été entendu fin avril en "qualité de partie civile" par les juges. 

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/