1. Accueil
  2. Actu
  3. Justice et faits divers
  4. DIAPORAMA - "Gilets jaunes" : l'Arc de Triomphe recouvert de nombreux tags
1 min de lecture

DIAPORAMA - "Gilets jaunes" : l'Arc de Triomphe recouvert de nombreux tags

Le rassemblement des "gilets jaunes" aux abords des Champs-Élysées a dégénéré samedi 1er décembre, et la place de l'Étoile est vite devenue le théâtre d'affrontements entre manifestants et forces de l'ordre.

"Gilets jaunes" : l'Arc de Triomphe a été couvert de nombreux tags
"Gilets jaunes" : l'Arc de Triomphe a été couvert de nombreux tags
Crédit : GEOFFROY VAN DER HASSELT / AFP
"Gilets jaunes" : l'Arc de Triomphe a été couvert de nombreux tags
Les "gilets jaunes" ont pris d'assaut l'Arc de Triomphe samedi 1er décembre 2018 à Paris
Des "gilets jaunes" rassemblés autour de la flamme du soldat inconnu samedi 1er décembre 2018
Des heurts ont éclaté aux abords des Champs-Élysées samedi 1er décembre 2018
Un homme se tient face aux forces de l'ordre aux abords des Champs-Élysées samedi 1er décembre 2018
Des agents municipaux s'affairent à nettoyer l'Arc de Triomphe et la place de l'Étoile au lendemain de la manifestation
Un tag "Macron démission" sur l'Arc de Triomphe était en train d'être nettoyé ce dimanche 2 décembre
De nombreux slogans et autres sigles ont été tagués sur l'Arc de Triomphe, samedi 1er décembre
L'intérieur de l'Arc de Triomphe a également été saccagé par une partie des casseurs
L'Arc de Triomphe au lendemain des violences et dégradations commises le 1er décembre 2018
La contestation des "gilets jaunes" vue depuis l'Arc de Triomphe samedi 1er décembre 2018
Deux "gilets jaunes" en haut de l'Arc de Triomphe samedi 1er décembre 2018
Des CRS gardant la tombe du Soldat inconnu sous l'Arc de Triomphe samedi 1er décembre 2018
Des CRS au contact de "gilets jaunes" samedi 1er décembre 2018
"Gilets jaunes" : l'Arc de Triomphe a été couvert de nombreux tags Crédits : GEOFFROY VAN DER HASSELT / AFP
Les "gilets jaunes" ont pris d'assaut l'Arc de Triomphe samedi 1er décembre 2018 à Paris Crédits : Geoffroy VAN DER HASSELT / AFP
Des "gilets jaunes" rassemblés autour de la flamme du soldat inconnu samedi 1er décembre 2018 Crédits : Alain JOCARD / AFP
Des heurts ont éclaté aux abords des Champs-Élysées samedi 1er décembre 2018 Crédits : DMI/WENN.COM/SIPA
Un homme se tient face aux forces de l'ordre aux abords des Champs-Élysées samedi 1er décembre 2018 Crédits : Lucas BARIOULET / AFP
Des agents municipaux s'affairent à nettoyer l'Arc de Triomphe et la place de l'Étoile au lendemain de la manifestation Crédits : Thibault Camus/AP/SIPA
Un tag "Macron démission" sur l'Arc de Triomphe était en train d'être nettoyé ce dimanche 2 décembre Crédits : Thibault Camus/AP/SIPA
De nombreux slogans et autres sigles ont été tagués sur l'Arc de Triomphe, samedi 1er décembre Crédits : Thibault Camus/AP/SIPA
L'intérieur de l'Arc de Triomphe a également été saccagé par une partie des casseurs Crédits : Kamil Zihnioglu/AP/SIPA
L'Arc de Triomphe au lendemain des violences et dégradations commises le 1er décembre 2018 Crédits : NICOLAS MESSYASZ/SIPA
La contestation des "gilets jaunes" vue depuis l'Arc de Triomphe samedi 1er décembre 2018 Crédits : Sathiri Kelpa / SOPA Imag/SIPA
Deux "gilets jaunes" en haut de l'Arc de Triomphe samedi 1er décembre 2018 Crédits : Sathiri Kelpa / SOPA Imag/SIPA
Des CRS gardant la tombe du Soldat inconnu sous l'Arc de Triomphe samedi 1er décembre 2018 Crédits : Eric Dessons/JDD/SIPA
Des CRS au contact de "gilets jaunes" samedi 1er décembre 2018 Crédits : Eric Dessons/JDD/SIPA
1/1
Raphaël Bosse-Platière
Raphaël Bosse-Platière

"Aucune cause ne justifie que l'Arc de Triomphe ne soit souillé". Cette déclaration est signée Emmanuel Macron, qui s'exprimait en marge du sommet du G20 en Argentine samedi 1er décembre, alors que des heurts violents entre "gilets jaunes" et forces de l'ordre ont provoqués des scènes de chaos dans la capitale.

Des milliers de manifestants arborant des "gilets jaunes", symbole de la contestation en France depuis près d'un mois, se sont rassemblés place de l'Étoile à Paris. De violents échauffourées ont alors éclatées et l'Arc de Triomphe a rapidement été encerclés de "gilets jaunes".

Si certains ont tenté de protéger la flamme du soldat inconnu, d'autres ont pénétré dans le bâtiment et se sont livré à des pillages et ont saccagé plusieurs pièces. Des tags ont également été réalisés à l'extérieur du monument.

Selon les informations du Figaro, le coût des dégradations du monument phare de l'avenue des Champs-Élysées se chiffrerait à "plusieurs centaines de milliers d'euros, voire un million", selon Philippe Bélaval, le président du Centre des monuments nationaux.

À lire aussi

"J'éprouve une profonde indignation et une grande tristesse face à ces violences au cœur de Paris", a écrit Anne Hidalgo sur Twitter. La maire de la capitale a indique que "les agents municipaux ont travaillé toute la nuit à remettre en état les rues de Paris."

À regarder

Champs-Élysées: affrontements entre policiers et "gilets jaunes"
01:15
La rédaction vous recommande
À écouter aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/