2 min de lecture Animaux

Deux ados filment un chat dans un micro-ondes, plainte de la SPA, les familles menacées

Deux adolescents ont filmé sur Snapchat un chat placé dans un micro-onde en marche. Informée, la SPA a porté plainte, mais appelle au calme après que les familles des bourreaux aient été menacées.

Une jeune Britannique a été condamnée à 14 semaines de prison pour avoir tué son chat au micro-ondes. (Photo d'illustration)
Une jeune Britannique a été condamnée à 14 semaines de prison pour avoir tué son chat au micro-ondes. (Photo d'illustration) Crédit : AFP / MICHAL CIZEK
signature paul turban
Paul Turban Journaliste

Tout commence ce mercredi 18 décembre. La Société de protection des animaux (SPA) de Dunkerque publie un message sur Facebook, aujourd'hui supprimé, montrant une capture d'écran d'une vidéo où deux adolescents sur Snapchat se filment en train de mettre un chaton dans un micro-ondes. Ils mettent en marche le four, le chat se débat pendant 15 secondes de douleur. La SPA a porté plainte, après avoir retrouvé le nom et l'adresse des bourreaux

"Cette vidéo diffusée sur Snapchat est d'une horreur absolue", commente l'association, avant de s'adresser aux deux adolescents : "Nous ne vous lâcherons pas, car à votre âge vous êtes responsables de votre méchanceté, de votre médiocrité ! Nous vous vomissons toute notre haine." Elle rassure sur la santé du chaton, "qui reste d'une gentillesse inouïe malgré ce qu'il a subi." 

Le soir même, puis ce jeudi matin, la SPA de Dunkerque a publié deux nouveaux messages, appelant au calme. "Même si tout le monde est en colère, et nous les premiers ; ce n’est pas une solution que de divulguer leur nom, leur profil FB... ça ne peut que desservir notre cause", écrit-elle dans le premier. Merci d’éviter à tout prix les menaces de mort, la vendetta n’est pas la solution."

Dans le second, elle va encore plus loin, essayant d'éteindre l'incendie de haine qui semble s'être allumé à partir de prétendues informations diffusées sur les deux adolescents : "Sachez que plusieurs de ces informations sont totalement fausses !!! L’adresse fournie concernant l’un des adolescents n’est absolument pas la sienne mais celle d’une pauvre dame vivant seule et n’ayant rien à voir avec lui !"

À lire aussi
Un élevage de canards (Illustration). écologie
Coronavirus et confinement : comment la nature s'adapte et reprend ses droits

"De plus, les familles des adolescents reçoivent des menaces également ; ces adolescents ne vivent plus chez eux et ne cautionnent absolument pas les faits ; laissons les en dehors de cette histoire, ajoute l'association. Nous ne sommes pas juges, ni avocats, ni policiers... La justice doit et fera son travail !"

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Animaux Maltraitance SPA
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants