2 min de lecture Connecté

Snapchat lance Caméo pour populariser un usage ludique des deepfake

Le réseau social teste une nouvelle fonctionnalité inspirée de la technologie deepfake permettant de se mettre en scène dans des situations cocasses dans de courtes vidéos.

Snapchat redouble d'efforts pour se démarquer de la concurrence
Snapchat redouble d'efforts pour se démarquer de la concurrence Crédit : Snapchat
Benjamin Hue
Benjamin Hue
Journaliste RTL

Snapchat ajoute un nouveau filtre à sa bibliothèque déjà bien garnie d'effets en réalité augmentée. Le réseau social de partage de vidéos éphémères expérimente depuis quelques heures une fonctionnalité intitulée Caméo. Disponible auprès de certains utilisateurs français en attendant un déploiement à grande échelle le 18 décembre, cette dernière permet d'utiliser un avatar de son visage à la place de celui d'un personnage et de l'animer dans de courtes vidéos humoristiques. 

La fonction Caméo est intégrée à l'onglet Bitmoji de l'application, qui permet de se façonner un avatar à son image. Snapchat demande aux utilisateurs de prendre un selfie puis de sélectionner un corps masculin ou féminin sur lequel placer leur avatar. L'application propose ensuite 150 clips vidéos en boucle décrivant diverses émotions et situations de la vie quotidienne avec humour dans lesquels il est possible d'appliquer son visage animé.

Présentée par Snapchat comme un nouveau moyen de répondre rapidement à ses contacts, cette innovation permet au réseau social d'Evan Spiegel de se démarquer de la concurrence après avoir vu ses principales fonctionnalités, notamment les Stories, copiés par les applications du groupe Facebook. Il y a quelques jours, Snapchat avait déjà lancé un filtre inspiré de l'application FaceApp permettant à ses utilisateurs de voyager dans le temps.

Au croisement de l'application Bitmoji et du Gif, ce nouveau filtre met aussi en lumière un usage ludique de la technologie deepfake. Les visages animés au coeur de la fonction Caméo s'apparentent plus ou moins à cette technique qui consiste à modifier numériquement la voix ou le visage d'une personne pour lui faire dire ou faire ce que l'on souhaite. 

À lire aussi
Un visuel de Microsoft Windows (image d'illustration) Connecté
Windows 10 : Microsoft crée une mise à jour après une alerte sécurité de la NSA

Les deepfakes sont très décriés pour leur utilisation dans des campagnes de désinformation visant à manipuler l'opinion, en période électorale notamment. Avec Caméo, Snapchat en propose un usage plus léger et moins néfaste car les traits sont suffisamment grossis pour ne pas induire les internautes en erreur, à l'inverse de l'application chinoise Zao, qui permettait de remplacer les visages d'acteurs dans des vidéos deepfake dont le rendu réaliste pouvait laisser planer un doute sur la nature du clip.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Connecté Réseaux sociaux Fil Futur
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants