1 min de lecture Gilets jaunes

Christophe Dettinger sur RTL : "Je suis toujours 'gilet jaune' dans mon cœur"

DOCUMENT RTL - L'ex-boxeur, condamné à un an de prison ferme, aménageable en semi-liberté, et 18 mois de sursis avec mise à l'épreuve pour avoir frappé deux gendarmes, s'exprime en longueur à sa sortie de prison.

Marc-Olivier Fogiel L'Invité de RTL Soir Marc-Olivier Fogiel
>
Christophe Dettinger sur RTL : "Je suis toujours 'gilet jaune'" Crédit Image : Capture d'écran Facebook | Crédit Média : Marc-Olivier Fogiel / RTL | Durée : | Date :
La page de l'émission
Marc-Olivier Fogiel
Marc-Olivier Fogiel
édité par Cassandre Jeannin

L'ex-boxeur, Christophe Dettinger, qui avait agressé deux gendarmes en marge d'une manifestation lors de l'acte 8 des "gilets jaunes" à Paris, est sorti ce mercredi 20 février,  de la prison de Fleury-Mérogis. Il a été placé en régime de semi-liberté dans le centre de Corbeil-Essonnes, en région parisienne, où il a l'obligation de rentrer tous les soirs à partir de 18 heures.


Il s'exprime pour la première fois en longueur depuis sa sortie de Fleury-Mérogis :  "Dans mon cœur, oui, je suis toujours 'gilet jaune'. Oui, je suis 'gilet jaune' dans mon cœur. Maintenant ça restera dans mon cœur. Je ne pourrai plus manifester et puis voilà j’ai été vacciné je pense", confie-t-il sur RTL. 

Concernant les dérives en marge des manifestations, l'ex-boxeur déclare : "Bien sûr qu’elles sont condamnables ces dérives, comme la mienne, elle est condamnable. Maintenant ça reste une minorité alors que le vrai mouvement, l’intérêt du mouvement c’est les gens qui sont pacifiques, ce sont des Français honorables qui ont faim, c’est tout".

À lire aussi
"Gilets jaunes" : après les violences du 16 mars, le dispositif de sécurité sera renforcé Gilets jaunes
Les actualités de 12h30 : "Gilets jaunes" : plus de 4.000 CRS et gendarmes mobilisés à Paris

Christophe Dettinger a été condamné mercredi 13 février à un an de prison ferme, aménageable en semi-liberté, et 18 mois de sursis avec mise à l'épreuve pour avoir violemment frappé deux gendarmes le 5 janvier lors de l'acte 8 des "gilets jaunes".

Lors de sa brève comparution devant le tribunal, le 9 janvier, l'homme avait dit "regretter (ses) actes". Ce père de trois enfants au casier judiciaire vierge avait expliqué avoir eu un accès de colère après avoir "vu des gendarmes matraquer un jeune homme et une femme au sol". La vidéo amateur de l'agression des gendarmes par Christophe Dettinger avait suscité un vif émoi. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Gilets jaunes Manifestations Violences
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7797003923
Christophe Dettinger sur RTL : "Je suis toujours 'gilet jaune' dans mon cœur"
Christophe Dettinger sur RTL : "Je suis toujours 'gilet jaune' dans mon cœur"
DOCUMENT RTL - L'ex-boxeur, condamné à un an de prison ferme, aménageable en semi-liberté, et 18 mois de sursis avec mise à l'épreuve pour avoir frappé deux gendarmes, s'exprime en longueur à sa sortie de prison.
https://www.rtl.fr/actu/justice-faits-divers/christophe-dettinger-sur-rtl-je-suis-toujours-gilet-jaune-dans-mon-coeur-7797003923
2019-02-20 16:42:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/QgPlva0dAW_DJ9aPiadIsQ/330v220-2/online/image/2019/0207/7796476894_l-ex-boxeur-christophe-dettinger.png