1 min de lecture Gilets jaunes

Christophe Dettinger sur RTL : "Je voudrais que les médias parlent des gens qui ont faim"

Arrêté après avoir agressé deux gendarmes à Paris au moins de janvier, Christophe Dettinger s'est exprimé au micro de RTL à sa sortie de prison.

>
RTL Matin - Réaction Dettinger Crédit Image : Capture d'écran Facebook | Crédit Média : RTL | Date :
cassandre
Cassandre Jeannin Journaliste

L'ex boxeur, Christophe Dettinger, qui avait agressé deux gendarmes en marge d'une manifestation des "gilets jaunes" le mois dernier à Paris, est sorti ce mercredi 20 février,  de la prison de Fleury-Mérogis. Placé en régime de semi-liberté dans le centre de Corbeil-Essonnes, où il a l'obligation de rentrer tous les soirs à partir de 18 heures.

"J'aurais un mot à dire avec tout le respect que j'ai pour vous, 99% des gens qui sont en ce moment 'gilets jaunes', sont honnêtes, sincères et ils ont faim. Maintenant il reste 1%. Moins d'1% des actes qui sont commis, comme le mien, qui doivent être punis, jugés, comme les débordements qu'il y a pu avoir cette semaine encore", a-t-il déclaré à sa sortie de prison. 

"Moi ce que j'aimerais c'est que les médias, réellement, qu'ils arrêtent de se gaver des moins d'1% de ce qui pourrait être commis durant ces manifs et qu'ils se préoccupent des 99% voire plus des Français qui ont vraiment faim. Je vous remercie j'aimerais profiter des quelques instants que j'ai avec ma famille." a-t-il conclu. 

Christophe Dettinger a été condamné mercredi 13 février à un de prison ferme, aménageable en semi-liberté, et 18 mois de sursis avec mise à l'épreuve. La vidéo amateur de son agression des gendarmes avait suscité un vif émoi.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Gilets jaunes Manifestations Prisons
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants