2 min de lecture Justice

Christian Ranucci : la tête qu'a fait tomber Gilbert Collard malgré lui

PODCAST - Maître Gilbert Collard défendait la victime de Christian Ranucci, antépénultième condamné à mort en France. Bien que la défense se soit opposée à la guillotine, l'accusé n'a pu sauver sa tête.

Les voix du crime 245x300 Les voix du crime Jérôme Florin & Jean-Alphonse Richard & Amandine Bégot & Nathalie Renoux iTunes RSS
>
7. Christian Ranucci : la tête qu'a fait tomber Gilbert Collard malgré lui Crédit Image : STF / AFP FILES / AFP | Crédit Média : RTL Originals | Durée : | Date : La page du podcast
Jérôme Florin
Jérôme Florin édité par Paul Turban

4h13, le 28 juillet 1976, à la prison des Baumettes à Marseille. La lame de la guillotine vient de tomber. Christian Ranucci, 22 ans, reconnu coupable du meurtre de la petite Marie-Dolorès Rambla, 8 ans, est mort. Il est l'antépénultième condamné à mort en France : après lui, ils ne seront plus que deux à souffrir la peine capitale.

"Un dossier d'instruction de merde", une défense qui s'est entêtée à plaider l'innocence du jeune homme et une grâce présidentielle refusée : le sort semble s'être acharné contre Christian Ranucci, qui s'est dit innocent malgré des aveux lors de l'enquête. Il fit partie des noms que Robert Badinter cita dans son discours pour l'abolition de la peine de mort, jugeant que "trop d'interrogations se lèvent à son sujet".

À l'époque du procès, c'est un tout jeune avocat qui assure la défense des parents de Marie-Dolorès Rambla. Il s'appelle Gilbert Collard, à peine plus âgé que l'accusé, et s'il est convaincu de sa culpabilité, il refuse par conviction personnelle de plaider la peine de mort. 

Pierre Rambla (C), le père de la petite Maria Dolores Rambla assassinée arrive, le 10 mars 1976, aux côtés de son avocat Me Gilbert Collard (D) au procès de Christian Ranucci, qui sera condamné à mort et exécuté le 28 juillet 1976 à Marseille.
Pierre Rambla (C), le père de la petite Maria Dolores Rambla assassinée arrive, le 10 mars 1976, aux côtés de son avocat Me Gilbert Collard (D) au procès de Christian Ranucci, qui sera condamné à mort et exécuté le 28 juillet 1976 à Marseille. Crédit : GERARD FOUET / AFP

Gilbert Collard, aujourd'hui député européen Rassemblement national, est la Voix du crime de cet épisode. Avec émotion, il revient sur cette affaire qui a marqué sa carrière de jeune avocat. Toujours convaincu de la culpabilité de Christian Ranucci, il raconte comment le procès a conduit à "une erreur de justice". 

Même les partisans de la peine de mort pourraient concéder qu'il ne méritait pas d'aller à la guillotine.

Maître Gilbert Collard, avocat des parents de la victime lors du procès de Christian Ranucci.
Partager la citation
À lire aussi
faits divers
Allier : démasqué en pleine audience, l'avocat était en réalité un escroc

"S'il avait reconnu les faits, il n'aurait pas été condamné à la peine de mort", affirme Gilbert Collard dans Les Voix du Crime. Il rappelle la posture de l'accusé, "le visage sec", "une sorte de prêtre", avec "une grande croix pectorale".

Il raconte l'extinction de voix de Maître Paul Lombard, l'avocat de Christian Ranucci. Il se confie aussi sur l'autre avocat de l'accusé, Maître Jean-François Le Forsonney, tout jeune avocat à l'époque lui aussi, qui "n'a jamais pu se remettre du spectacle de la décapitation" de son client. 

Abonnez-vous à ce podcast

>> Les Voix du crime sont avocats ou avocates, enquêteurs ou enquêtrices, proches de victimes, de suspects ou de coupables. Ces témoins-clefs se confient au micro de Nathalie RenouxAmandine BégotJérôme Florin et Jean-Alphonse Richard. Des témoignages inédits, qui apportent un éclairage nouveau sur la justice et les grandes affaires criminelles d’aujourd’hui.


Une fois par mois, l’une de ces Voix du crime nous raconte son point de vue, comment il ou elle a fait basculer ou rebondir une affaire criminelle. Un podcast RTL. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Justice Faits divers Gilbert Collard
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants