1 min de lecture Faits divers

Charente-Maritime : soupçons de tentative de féminicide maquillée en accident de la route

VU DANS LA PRESSE - Un sexagénaire a été interpellé, mardi 3 mars, à la suite d’un accident de la route suspect : il a été mis en examen pour tentative d’assassinat visant sa compagne et le fils de celle-ci.

Un commissariat de police (Illustration).
Un commissariat de police (Illustration). Crédit : JACQUES DEMARTHON / AFP
Florise Vaubien
Florise Vaubien Journaliste

Mardi 3 mars, un homme de 63 ans a été interpellé puis mis en examen pour tentative d’assassinat. En cause : un accident de la route "suspect", survenu le 14 février dernier à Pons (Charente-Maritime) où sa compagne âgée de 46 ans et le fils de 8 ans de celle-ci avaient brûlé vifs. Après avoir percuté un poteau, le véhicule s’était embrasé, piégeant les deux victimes qui sont toujours hospitalisées. Le pronostic vital de la femme est toujours engagé et son fils est brûlé au 3e degré sur 90 % de son corps.

D’après les informations de Ouest-France, le terrible accident serait en réalité une tentative d’homicide. La famille des victimes aurait rapporté que "le sexagénaire se trouvait au volant lors de l’accident. Il aurait pu imbiber une couverture d’essence et y mettre le feu, ainsi que porter des coups à sa compagne." Du côté de la défense, le suspect n’a pas souhaité faire de commentaire par la voix de son avocat.

L'accident serait intervenu dans un contexte de séparation conjugale. Sur Facebook, la fille de la quadragénaire a estimé qu’il s’agissait d’une "tentative de féminicide". Pour aider sa mère et son frère, elle a lancé une cagnotte en ligne pour permettre à son "père biologique d’être à leurs côtés, de prendre en charge la rééducation, les soins intensifs (...)". 6.000 euros de dons avaient déjà été récoltés mardi.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Faits divers Homicide Meurtre
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants