1. Accueil
  2. Actu
  3. Justice et faits divers
  4. Carlos Ghosn : "Il est indiscutablement soulagé", confie son avocat sur RTL
1 min de lecture

Carlos Ghosn : "Il est indiscutablement soulagé", confie son avocat sur RTL

INVITÉ RTL - Jean-Yves Le Borgne, un des avocats de Carlos Ghosn, assure que le but de son intervention médiatique était de montrer que "tout ce qu'on lui a reproché au Japon est dépourvu de fondement".

Carlos Ghosn, le 8 novembre 2018, à Maubeuge.
Carlos Ghosn, le 8 novembre 2018, à Maubeuge.
Crédit : LUDOVIC MARIN / AFP
Carlos Ghosn : "Il est indiscutablement soulagé", confie son avocat
00:06:45
Carlos Ghosn : "Il est indiscutablement soulagé", confie son avocat
00:06:45
Jérôme Florin & Sarah Ugolini

"Le 19 novembre 2018, c'est comme si j'étais décédé. (...) Quand j'ai vu que j'étais sorti, c'est comme si j'étais revenu à la vie". Ce sont les mots de Carlos Ghosn lors de sa conférence de presse ce mercredi 8 janvier. Le patron déchu de Renault-Nissan a expliqué depuis Beyrouth, au Liban, qu'il n'avait d'autre choix que de fuir face à des accusations sans fondements.  

Pour Jean-Yves Le Borgne, l'un de ses avocats, son allocution télévisée visait essentiellement à convaincre "l'opinion". "Il fallait qu'il explique qu'il n'avait pas fui pour fuir ses responsabilités, mais pour fuir une situation inique dans laquelle il n'avait aucun espoir", a ajouté son conseil au micro de RTL.

"Il est indiscutablement soulagé", assure Jean-Yves Le Borgne, "même si tout n'est pas terminé" et qu'il n'est pas sûr qu'il ait pu "donner tous les détails sur les différents chefs de poursuite dont l'ancien patron fait l'objet. 

Tout ce qu'on lui a reproché au Japon est dépourvu de fondement"

Jean-Yves Le Borgne, l'un des avocats

Pour son avocat, le but est de montrer précisément que "tout ce qu'on lui a reproché au Japon est dépourvu de fondement". Convoqué ce jeudi 9 janvier par le parquet libanais, Carlos Ghosn s'y rendra selon son avocat qui ne pense pas qu'il sera arrêté car "le Liban refuse d'extrader ses propres ressortissants".

À écouter aussi

Quand aux réactions choquées sur l'évasion de Carlos Ghosn, "c'est parce qu'il a des moyens que d'autres n'ont pas qu'il a pu fuir", reconnaît son avocat."Mais l'égalité ne voudrait-elle pas que tout le monde puisse fuit un système injuste plutôt que de reprocher à celui qui en a les moyens de l'avoir fait", s'interroge Jean-Yves Le Borgne. 

La rédaction vous recommande
À lire aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.