1 min de lecture Justice

Carlos Ghosn dénonce une "collusion" entre Nissan et la justice japonaise

Carlos Ghosn a donné une conférence de presse, ce mercredi 8 janvier, depuis Beyrouth, au Liban. C’est sa première apparition publique depuis sa fuite du Japon. C'est un "coup monté", a déclaré l'ex-magnat de l'automobile concernant les accusations dont il fait l'objet.

Carlos Ghosn, le 8 janvier 2020 à Beyrouth
Carlos Ghosn, le 8 janvier 2020 à Beyrouth Crédit : JOSEPH EID / AFP
Camille Descroix
Camille Descroix
et AFP

C'est sa première apparition publique depuis son évasion du Japon vers le Liban. L'ancien patron de Renault-Nissan, Carlos Ghosn, a organisé une conférence de presse, à Beyrouth, ce mercredi 8 janvier, où il dénonce notamment une "collusion" entre Nissan et le parquet  japonais concernant son arrestation.

L'homme d'affaires de 65 ans s’est exprimé devant un parterre de journalistes triés sur le volet. Il a affirmé n'avoir "pas eu d'autre choix" que de fuir le Japon et a dit se présenter devant la presse pour "laver son honneur".


C'est un "coup monté", selon l'ex-magnat de l'automobile. "La collusion entre Nissan et les procureurs est à tous les niveaux", a-t-il déclaré. "Quand j'ai demandé à mes avocats (...), ils ont dit qu'ils craignaient que cinq ans s'écoulent peut-être au Japon avant que je n'obtienne un verdict", a-t-il ajouté, accusé de malversations financières dans ce pays.


Les autorités japonaises ont dénoncé une évasion "injustifiable", tandis que le groupe automobile Nissan l'a qualifiée d'"extrêmement regrettable".

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Justice Carlos Ghosn Nissan
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants