2 min de lecture Carcassonne

Carcassonne : ils lui demandent d'arrêter de fumer dans le train et se font agresser

VU DANS LA PRESSE - En rentrant de leurs vacances, deux jeunes hommes ont été victimes d'une agression en réunion dans le train, après avoir demandé à un passager d'arrêter de fumer.

Des TGV SNCF (illustration)
Des TGV SNCF (illustration) Crédit : MIGUEL MEDINA / AFP
Marie Gingault
Marie Gingault

Deux Toulousains, âgés de 19 et 21 ans, ont été violemment agressés dans un train, au retour de leurs vacances, mercredi 29 juillet. Les deux jeunes hommes, qui avaient demandé à un passager de bien vouloir arrêter de fumer dans le train, ont été victimes d'une agression en réunion, a révélé L'Indépendant.

Alors qu'ils rentraient en train d'un séjour à Port-Leucate dans l'Aude, les deux amis ont été rejoints par de nouveaux voyageurs à la gare de Narbonne. Parmi eux, deux jeunes hommes, dont un qui s'est allumé une cigarette dans le train. Les deux Toulousains ont alors demandé à la personne de bien vouloir cesser de fumer dans le train, ce qui n'a pas du tout plu au principal concerné qui a commencé à s'énerver.

Pris de court, les deux Toulousains sont alors partis à la recherche d'un contrôleur dans le train, mais sans succès. "C'est normal qu'il n'y ait pas de contrôleur dans le train ?", a témoigné auprès de nos confrères, l'un des deux jeunes agressés.

Blessé à la main au couteau

Selon le quotidien, le jeune fumeur aurait fait de nombreux allers-retours dans le wagon, et aurait ainsi pris des photos des deux jeunes Toulousains. "En fait, il a prévenu des amis qui nous attendaient en gare SNCF de Carcassonne", a expliqué l'une des deux victimes.

À lire aussi
La Cité de Carcassonne, dans l'Aude. tourisme
Idée vacances en France : la Cité de Carcassonne et les châteaux cathares

En effet, une fois le train arrivé en gare de Carcassonne pour un rapide arrêt, quatre nouveaux individus sont montés dans le train, afin de venir soutenir le fumeur. "Ils se sont mis à plusieurs pour nous frapper à coups de poing. Pour ma part, j'ai perdu connaissance et mon pote a été blessé par un coup de couteau à la main...", a rapporté l'un des deux Toulousains.

Les suspects sont sortis du train avant qu'il ne reparte et les deux victimes ont finalement été prises en charge à la gare suivante, à Castelnaudary, avant d'être transportées à l'hôpital par les pompiers.

Une enquête ouverte

L'un des Toulousains s'en est sorti avec plusieurs fractures au visage, une blessure à l'arcade sourcilière et plusieurs hématomes. Son ami a écopé d'une fracture du nez et d'une blessure au couteau à la main. Toujours selon L'indépendant, aucune interruption temporaire de travail (ITT) n'a pour l'heure été définie.

Deux jours après les faits et toujours très choquées de leur agression  les deux victimes ont été porter plainte au commissariat de Toulouse pour "violence en réunion, avec l'usage d'une arme". Le dossier a été transféré à Carcassonne, où grâce aux images des caméras de surveillance de la gare et de la ville, les policiers pourront peut-être retrouver les agresseurs. L'enquête est en cours.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Carcassonne Agression SNCF
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants