1 min de lecture Liban

Explosions à Beyrouth : un père de famille porté disparu, retrouvé vivant dans la mer

VU DANS LA PRESSE - Amine Al Zahid, 42 ans, a été secouru le 6 août 2020 au matin, en mer, 30 heures après les explosions de Beyrouth.

Des équipes de secouristes français sont arrivées dès mercredi à Beyrouth, au lendemain de la double explosion, survenue mardi 4 août 2020.
Des équipes de secouristes français sont arrivées dès mercredi à Beyrouth, au lendemain de la double explosion, survenue mardi 4 août 2020. Crédit : JOSEPH EID / AFP
Capucine Trollion
Capucine Trollion
Journaliste RTL

Les recherches pour les disparus à Beyrouth se poursuivent, depuis l'explosion du 4 août qui a ravagé la moitié de la ville. Le média The National rapporte une bonne nouvelle : un père de famille porté disparu a été retrouvé vivant, en mer.

The National explique qu'Amine Al Zahid, 42 ans et père de deux enfants, se trouvait sur le port de Beyrouth au moment de l'explosion. L'onde de choc l'aurait propulsé en pleine mer. Les marins de l'armée libanaise l'ont retrouvé 30 heures plus tard, blessé, mais vivant. 

"10 minutes avant l'explosion, il m'a envoyé une photo de l'incendie", raconte son frère Mohammad Al Zahid au média. "Nous avons ensuite été complètement secoués, tout comme Beyrouth par l'explosion. Nous l'avons été deux fois : par l'explosion et en découvrant qu'il était porté disparu", poursuit-il. Pour le moment, Mohammad Al Zahid ignore dans quel hôpital son frère est soigné. "L'armée nous a prévenus qu'elle l'avait sauvé et qu'il est vivant, mais on ne sait pas où il est", précise-t-il.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Liban Explosions à Beyrouth Faits divers
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants